L’Agitée du bocal, future épicerie vrac à Lamorlaye

Florence a lancé son entreprise, L’Agitée du bocal, mi-septembre. Il ne lui reste plus qu’à aménager son local, à Lamorlaye, pour ouvrir son épicerie vrac.

« L’Agitée du bocal, c’est moi. Parce que j’ai un CV plutôt atypique ! » Elle a notamment  fait l’armée et travaillé comme chef de pub dans un magasine aéronautique… Aujourd’hui, c’est dans un tout autre domaine que Florence se lance. Son entreprise a été créée le 18 septembre, elle n’a plus qu’à recevoir les clefs de son local, à Lamorlaye, pour y installer son épicerie vrac.

« Je ne pensais pas avoir autant de gens derrière moi ! »

« J’ai aussi travaillé à la direction d’un magasin bio. Je connais les avantages et les inconvénients », précise la jeune femme. La crise sanitaire a forcément repoussé son projet, qui remonte en 2015. « J’adorais le monde bio. Maman est naturopate, elle m’a initiée. J’ai été bénévole pour Sea Sheppered, qui a mis en place une campagne autour des déchets. Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. À l’époque, le réseau vrac n’était pas connu. » Un magasin a ouvert à Marseille, où vivait Florence.

Depuis, la jeune femme a retrouvé sa région natale. « Je suis de l’Oise, vers Méru. Je suis partie à 18 ans. Mais on revient toujours aux sources », sourit Florence qui a créé sa petite communauté sur les réseaux sociaux. Elle y reçoit beaucoup de soutien. « Les gens sont motivés, ils me suivent, m’encouragent. Je rencontre des personnes supers, qui ont les mêmes valeurs que moi. Je ne pensais pas avoir autant de gens derrière moi ! Il y a beaucoup de plaisirs à travers les rencontres. » Florence avait lancé une cagnotte en ligne et a pu récolter plus de 2 000 euros pour l’aider. Elle ne réalise toujours pas : « C’est dingue autant de soutien venant d’inconnus. » 

150 km autour de la boutique

Chez L’Agitée du bocal, on trouvera donc des produits secs, des produits liquides (vinaigre, huiles, miel…), des produits d’entretien, des cosmétiques ou encore des livres. Tous viendront des environs, à 150 km maximum du magasin, sauf pour les produits qui ne se trouvent pas par ici, comme le café. De la farine de la Somme, des pâtes de l’Oise, du thé des Hauts-de-France… « Je commence par une petite gamme et m’adapterai selon les demandes des  clients. »

Florence compte également organiser des ateliers et rencontres au sein de sa boutique : du yoga, des conseils diététiques, des astuces pour passer aux couches lavables… « Les gens ont été plein de bonnes volontés pendant le confinement, il y a eu un véritable engouement pour les paniers de produits locaux. Mais les mauvaises habitudes reviennent. » Florence sera là pour répondre aux curieux, et continuer à conseiller ceux qui font déjà plus attention à leur façon de consommer.

Un coup de coeur pour Lamorlaye

Côté déco, la boutique sera épurée, avec « du bois, des couleurs douces, plein de boutures, un éclairage à led, de l’énergie renouvelable et du bio gaz ». 

Son épicerie vrac sera la première à Lamorlaye. « Il y en a une à Senlis. C’est grâce à elle que j’ai eu autant de faciliter à m’implanter. Plus il y aura de ‘concurrence’, plus les gens seront sensibilisés. » La jeune femme se réjouit d’ailleurs qu’Intermarché développe un rayon et propose des sacs à vrac.

« Pour moi, Lamorlaye était une ville inaccessible. C’est très mignon, le château est magnifique. Le centre-ville est dynamique, même le dimanche, il y a du monde. Je suis très heureuse d’ouvrir ce commerce, je vais enfin être posée. » Dans son joli bocal à vrac.

Léa & Nicolas

L’Agitée du bocal, 31 rue du Général-Leclerc à Lamorlaye. Plus d’infos sur son site internet, sa page Facebook, son compte Instagram ou à contact@lagiteedubocal.fr

À LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don