À Péronne, le Savoir Fer aide à retrouver le chemin de l’emploi grâce à la broderie, à la couture et au repassage

Broderie, couture, lavage, repassage… À Péronne, le Savoir Fer propose de nombreux services et aide les personnes à retrouver le chemin de l’emploi.

En sept mois seulement, le Savoir Fer a créé sept emplois. La boutique, initialement située à Doingt-Flamicourt, a déménagé en plein centre-ville de Péronne, pour s’agrandir et embaucher de nouveaux salariés. On peut dire que le pari est gagné !

Le Savoir Fer propose broderie, couture, lavage, repassage et vend des décorations. Il s’agit d’un atelier chantier d’insertion créé en 1995. Il emploie 21 personnes, encadrées par deux assistantes techniques et une encadrante technique. « Le but est de réinsérer des personnes, de leur donner un maximum d’ouverture, de les resociabiliser car elles ont été éloignées de l’emploi. On est un intermédiaire entre Pole emploi et l’emploi« , expliquent Arnold, président, et Magali, coordinatrice.

Des gens qui ont envie, et qui peuvent rester en contrat de quatre mois à deux ans. « C’est un tremplin, ils partent quand ils ont trouvé une formation ou un travail. On établit un projet professionnel ensemble, on voit ce qu’ils ont envie de faire. On les aide à trouver des stages en entreprise. » Un véritable accompagnement socio-professionnel. Le Savoir Fer cherche d’ailleurs toujours des partenariats avec des entreprises.

 

« Préserver la planète à notre échelle »

« Nos services s’adressent aux particuliers mais aussi aux professionnels, les chambres d’hôtes par exemple. Il faut qu’on ait du chiffre pour nous développer. » Même si les salaires sont rémunérés grâce à une convention avec l’Etat, le chiffre d’affaire permet de payer une partie des salaires des encadrants et les charges.

« On essaie de toujours avoir une nouvelle clientèle. On propose des décos depuis 2015/2016. » Tout cela  dans une économie circulaire : « Je récupère du tissu dans le magasin d’ameublement où travaille mon fils pour le réutiliser. On fait des coussins, des boudins, des doudous…  Les gens donnent aussi. » La plupart des tissus proviennent de l’Europe. Tout est fait manuellement. « Tout est cousu à la main ou à la machine. Il faut surveiller le fil. »

Il faut aussi s’adapter à la clientèle. « Pour Noël, on confectionne des bottes rouges. Une dame nous en a commandé une blanche, on a dit oui biensûr. On nous a également réclamé des serviettes de Noël en tissu, des sacs de Noël… » Sont proposés également des torchons brodés, des tabliers personnalisables, ou même des boules de Noël.

Le produit phare du moment est le calendrier de l’Avent, décliné en nombreuses formes et couleurs. « On adapte nos prix pour être accessibles à la majorité des clients. » Le Savoir Fer propose également des emballages cadeaux réutilisables, des essui-tout et des lingettes, « pour préserver la planète à toute petite échelle« , sourit Magali.

Le Savoir Fer ouvre ses portes ce samedi 13 novembre de 10 à 17 heures. Un tablier brodé sera à gagner.

Léa & Jade

Le Savoir Fer, 1 bis avenue Charles-Boulanger à Péronne. Ouvert du mardi au samedi, de 9 à 18 heures. Point relay également. Plus d’infos sur leur page Facebook, leur site internet, au 03 22 84 46 43 ou à lesateliers.savoirfer@orange.fr.
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don