L’espoir de la vie pour Calvyn et sa famille

Calvyn a 10 ans et est atteint d’une leucodystrophie. D’après les médecins, il ne lui resterait que deux ans à vivre. Cathy, sa maman, se bat chaque jour pour son bonheur.

Mère de quatre enfants, dont Calvyn, Cathy est une femme dévouée. « Quand on a appris, mes enfants et moi, que Calvyn avait une maladie sans traitement, en 2013, ça a été un choc. Surtout de savoir que sa vie allait être autant écourtée. J’ai mis longtemps à accuser le coup… Surtout quand on m’a expliqué que sa maladie consiste en une sorte de court-circuit au niveau du cerveau… Ça m’a arraché le cœur. Mais pour mon fils, et mes enfants aussi, il fallu vite continuer à avancer… »

 

Cathy explique : « Vous voyez, quand vous avez un câble électrique, qu’il est dénudé, au fur-et-à-mesure, il se dénude, jusqu’à rompre. C’est ce que Calvyn vit au jour le jour. Chaque jour, son « câble » se dénude. »

La maman a eu du mal à monter son association Calvyn, l’espoir de la vie, car elle avait peur du regard des gens. « Vous savez, il y a tant de gens méchants, prêts à dire des choses horribles. J’avais peur qu’on me dise ‘vous vous faites de l’argent sur le dos de votre enfant malade’ ou d’autres choses horribles… Parce que j’ai vécu des situations semblables. »

Présente sur le marché de Noël d’Amiens à deux reprises, cette année, elle propose à la vente des petites choses qu’elle fabrique elle-même. « Je suis aidée de ma fille, souvent, on tricote, on brode. C’est plus qu’un simple don, car les gens ont quelque chose en échange. »

Sourire, chaque jour, pour donner le sourire à Calvyn est la mission que s’est donnée Cathy. « On m’a souvent dit que je n’avais pas l’air si détruite, si malheureuse, parce que je continue à m’habiller avec des jolies choses, à me maquiller, à prendre un minimum soin de moi. Les gens réduisent le malheur à un état où on s’abandonne complètement. Je ne peux juste pas m’abandonner. Que dirait Calvyn, mes enfants, de me voir dans un état d’abandon…? C’est juste impensable pour moi ! »

Il est difficile de se faire connaître pour l’association de Cathy. « On est trois membres, ma fille Mylène, son petit-copain, Cyril et moi-même. Et tant que Calvyn en aura besoin, on sera là pour lui. »

Cathy est souvent présente sur des manifestations ou événements sur Amiens. « On a eu la chance d’avoir un emplacement au salon du bien-être, je ne remercierai jamais assez ces organisateurs qui permettent la mise en avant de nos petites associations. Quand j’ai su que j’avais deux fois l’emplacement au marché de Noël, j’étais ravie, c’est la première fois. Et on organise aussi, tous les ans un loto, même s’il est aussi assez difficile d’obtenir des lots assez gros pour amener du monde, on essaie, et parfois, on est positivement surpris par la générosité humaine. »

Laëtitia & Nicolas

N’hésitez pas à contacter l’Association « L’espoir, la vie de Calvyn » sur Facebook.

À LIRE AUSSI :

Ils lancent une cagnotte pour ouvrir un espace de coworking à Compiègne

On a (encore) donné notre sang à Saint-Quentin

Elles sauvent les chatons et chiots abandonnés

Laetitia

Laetitia

Originaire de Cayeux-Sur-Mer et amoureuse de la Baie de Somme, je suis tombée sous le charme de l'Amiénois. Samarienne depuis toujours, j'ai autant de plaisir à visiter des charmants endroits naturels ou créés par nos supers locaux. J'aime aussi les bonnes petites gourmandises de chez nous !

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don