Horace, le photobooth made in Picardie d’Annabelle et Nicolas

Installé à la pépinière d’entreprises Jules-Verne à Boves, près d’Amiens, le couple propose à la location, pour vos événements, une borne photo imaginée et fabriquée par leurs soins.

Peut-être en avez-vous testé un lors d’une soirée avec vos collègues, un anniversaire ou un mariage. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, un photobooth (ou borne photo), c’est comme un photomaton, la cabine autour en moins.

« On cherchait un objet à fabriquer dans lequel on pourrait tous les deux apporter quelque chose », explique Annabelle, qui travaillait dans l’événementiel avant de se consacrer au projet Avec Horace aux côtés de Nicolas, son compagnon, développeur web.

C’est ainsi que l’aventure a commencé, il y a quatre ans environ. Une première version, « très artisanale », d’Horace – c’est le petit nom donné à leur photobooth, « on voulait un nom qui en impose », glisse Annabelle – est fabriquée dans le garage de Nicolas.

Nicolas et Annabelle ont installé leur entreprise Avec Horace à la pépinière d’entreprises Jules-Verne à Boves, près d’Amiens.

Le couple propose sa borne photo lors d’événements et s’aperçoit que ça plaît bien. Ils créent rapidement une association pour tester l’activité. Puis il y a deux ans, ils enregistrent suffisamment de demandes pour créer une entreprise et en faire leur activité principale. Le duo s’installe à la pépinière d’entreprises Jules-Verne, en périphérie d’Amiens, où il fabrique de A à Z un Horace 2.0  proposé à la location, en click and collect.

Seul modèle dans son genre, Horace est équipé de deux webcams, dont une placée à mi-hauteur, ce qui le rend accessible aux enfants et aux personnes à mobilité réduite. Pas d’écran tactile, ni trop de technologie, Horace est quelqu’un de solide, rapide et simple d’utilisation. Vous l’installez où vous le souhaitez, vous le branchez, « on appuie sur un bouton et voilà », complète Nicolas. « On voulait fabriquer un photobooth accessible, matériellement et financièrement aussi », appuie Annabelle.

Deux petits frères pour Horace en 2023

Au printemps dernier, après la frustration de n’avoir pu se réunir, ni d’organiser d’événements durant de longs mois en raison du Covid, les réservations pour Horace se sont multipliées. Le bouche-à-oreille a fait le reste et rempli le planning du couple, notamment pour cette fin d’année 2022.

Pour maîtriser les coups et la fabrication de Horace de A à Z , Nicolas et Annabelle conçoivent la machine qui donnera naissance aux deux autres photobooths courant 2023.

Si bien que pour répondre à toutes les demandes qui se profilent déjà pour l’année prochaine, Annabelle et Nicolas ont commencé à fabriquer un deuxième photobooth qui devrait être opérationnel en janvier-février 2023. Une troisième borne devrait suivre à l’été.

Un développement tout en douceur pour l’entreprise de Nicolas et Annabelle, qui envisagent aussi, à l’avenir, de travailler en partenariat avec des pros de l’événementiel. Sans oublier un jeu concours à tout au long de l’année 2023 sur ses réseaux sociaux. Nul doute que l’on devrait retrouver Horace dans de nombreux événements festifs.

Floriane

À partir de 149 euros pour 150 photos. Plus d’infos sur leur site internet, leur compte Instagram, leur page Facebook ou au 06 62 25 60 44.

À LIRE AUSSI

QUAND LES DOIGTS DE GABRIELLE DANSENT SUR VOTRE VISAGE, À AMIENS

DES MENUS FRAIS ET LOCAUX À SAVOURER AU QUOTIDIEN, À AMIENS

TOUT EN DOUCEUR, EMMANUELLE ÉVEILLE LES BÉBÉS À AMIENS

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

1 commentaire sur “Horace, le photobooth made in Picardie d’Annabelle et Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don