L’épicerie vrac de Cécile déambule sur les marchés de l’Oise

Depuis novembre, Cécile et son combi rempli de bons produits locaux à acheter en vrac sillonnent les marchés de l’Oise. 

C’est un repère pour les consommateurs de vrac. Le petit combi pastel de Cécile se voit de loin sur les marchés de l’Oise. Depuis fin novembre, la maman de 39 ans sillonnent les villages et permet à de nombreuses personnes de mieux consommer. « J’ai travaillé dans une multinationale pendant 12 ans, je ne me sentais plus à ma place par rapport à mes valeurs. J’ai souhaité remettre en avant les producteurs et artisans locaux. » Les quelques produits qu’elle vend ne pouvant venir de France sont issus du commerce équitable. Quant aux producteurs et artisans, Cécile essaie de tous les rencontrer. « La France est un beau pays avec plein de choses sympas et jolies. »

Se lancer en pleine crise sanitaire n’est pas simple. « Il y a eu des hauts et des bas avec la Covid, mais on tient le cap ! Je vais de village en village pour être au plus proche des habitants. » Les clients arrivent au combi de Cécile avec des bocaux et son ravis. « J’aimerais être une alternative aux supermarchés, pour l’instant, je suis plus un complément plaisir. » Pourtant, Cécile tient à le préciser, ici, on peut fait ses courses pour 50 euros et avoir des repas pour 15 jours !

Tous les produits sont bio, de qualité. « Le vrac est encore méconnu dans l’Oise mais les gens ont envie de s’y mettre. » Cécile s’y est mise il y a environ cinq ans, en voyant des associations diffusant des images choquantes sur les réseaux sociaux, notamment sur la souffrance animale. « On est entrain de s’auto-détruire. Pourtant, c’est pas si compliqué de faire sa propre lessive par exemple. Avec une bouteille de vinaigre et de bicarbonate, on est bien dans la maison ! » À ce moment, la jeune femme commander sur internet ou se rendait dans la zone commerciale de Saint-Maximin, « mais je ne savais pas qui je rémunérai« .

Au repère du vrac, vous pourrez vous régaler avec une pâte à tartiner beauvaisienne, au chocolat au lait, blanc ou noir, avec des confitures réalisées près de Chantilly ou encore du saucisson de Saint-Just-en-Chaussée et du miel de La Neuville-en-Hez. On y trouve également des produits zéro-déchet, pour encore plus prendre soin de la planète.

Léa
Photos : Nicolas

Plus d’infos sur sa page Facebook, au 07 86 76 39 98, à contact@lerepereduvrac.fr ou sur son compte Instagram.

À LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don