Mala Vodka, l’alcool à la betterave picarde

Mala Vodka est né en 2020. Son jeune créateur, Maël, tenait à utiliser de la betterave picarde.

L’histoire de Mala Vodka a commencé il y a un peu plus de deux ans. Maël a créé la société en janvier 2020 et a reçu la première bouteille il y a moins d’un an. « Avec un ami, on a fait le pari de faire un alcool de sucre et de betterave, face à leur déclin. » Les deux jeunes se renseignent, rencontrent un maître à Cognac qui leur fait découvrir le savoir-faire français. Après avoir testé plusieurs recettes, Mala Vodka nait. « C’est une vodka avec six distillations, on assemble l’alcool avec l’eau qu’on distille. » L’eau est puisée à la distillerie, l’alcool est produit en Picardie et dans le Nord de la France. La distillation se fait à Cognac. « La vodka classique est très forte, là c’est adouci. »

Maël est le seul à utiliser la betterave dans sa vodka. « Ca donne un goût plus sucré, alors qu’il n’y a pas de sucre ajouté. L’alcool est d’une qualité incroyable, je suis vraiment fier d’être arrivé là. » D’autant qu’à 23 ans, il fait partie des plus jeunes entrepreneurs. A l’origine, sa vodka est destiné aux bars et boîtes de nuit, crise sanitaire oblige, Mala Vodka s’est d’abord développé chez les cavistes.

Pour rester très local, la bouteille a été sérigraphié en Picardie. Le logo, représentant une betterave diamentée, géométrique mais irrégulière, est luminescent, créé avec une encre unique et apporte un réel cachet à la bouteille. Quant au nom de la vodka… « Quand j’étais petit, mon frère n’arrivait pas à prononcer mon prénom, il m’appelait Mala« , sourit Maël, qui ajoute : « En ce moment, faire la mala, ça signifie faire la fête, et en polonais, mala signifie petite vodka. » Un enchaînement de coïncidences qui donne une signification à cette vodka 100% française pas comme les autres… qui permettra peut-être au jeune homme de réalisé son but ultime : avoir une marque internationale.

Léa
Photos : Nicolas

Plus d’infos sur la page Facebook, le site internet, le compte Instagram ou à info@mala-vodka.fr.

A LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don