Déconnexion totale en pleine nature aux Maisons de l’Omignon, à Vermand

Au coeur de l’Aisne, tout près du musée du Vermandois se cache un véritable petit coin de paradis, au coeur de la forêt, entre le cours d’eau de l’Omignon.

Après avoir passé un grand portail, François nous accueille à la lumière de sa lampe torche. Après nous avoir fait visiter la maison d’accueil, il nous entraîne entre petits chemins et pontons. Nous nous enfonçons dans la forêt de Vermand, longeons la rivière l’Omignon… Seul le léger bruit du vent dans les branches se fait entendre.

Nous arrivons à notre cabane pour la nuit, faite entièrement de bois. Le cours d’eau ruisselle à ses pieds. En face se trouve un espace bien-être. Un endroit magique qui nous déconnecte totalement. « Reposez-vous, prenez le temps, détendez-vous », sourit François avec beaucoup de bienveillance. Une cabane cocooning, bien chauffée, où tout le nécessaire est présent.

« Le site a été créé en 1993, comme gîte de France. Nous sommes ici depuis 1957, mes parents exploitaient le Moulin. » Après le gîte de la Fontaine, Nicole et François installent une première roulotte, en 2005. À ce moment, les logements insolites commençaient seulement à se développer.

Un chalet gris finlandais et un carré étoiles rejoignent ensuite ce coin de nature où l’eau coule un peu partout. Puis le couple installe un bain nordique. « Quand il pleut, c’est le meilleur temps pour s’y détendre, sourit François. Les gouttelettes vous rafraichissent, le bruit du ruisseau vous détend… » Des cocktails à la rhubarbe rendent le moment encore plus apaisant. Onze logements sont proposés aujourd’hui.

Pour le repas, Nicole et François proposent des repas cocotte, cuisinés dans des cocottes Creuset, produites à quelques kilomètres d’ici. Une boutique propose également des produits locaux. Nous nous sommes ainsi régalés avec des salicornes, une bière du coin, une terrine de pintade ainsi qu’un rollot de Picardie. Il est également possible de déguster les Bisc’Huit de Ramicourt.

Ils sont aujourd’hui cinq à travailler aux Maisons de l’Omignon. « Notre fille Camille gère la partie communication. C’est elle qui a fait le site internet, elle s’occupe des réseaux sociaux, de la newsletter. »

Les clients viennent souvent de grandes métropoles : Rouen, Paris, Lille, Reims. Il y a également des Belges et des Anglais. « Les gens reviennent, cela fait quand même 15 ans qu’on est ouvert. Quand ils arrivent, on les laisse s’asseoir, boire du jus de pomme. On essaie de créer du lien, d’apaiser les gens. »

Et en 15 ans, le couple a eu le temps de développer son activité. Aujourd’hui, il est possible de louer un vélo avec assistance électrique ou un vélo normal, de faire de la marche nordique, du canoë, de la randonnée au bord de l’eau, dans la Vallée de l’Omignon… « Le but est de pousser le séjour avec du sport, du bien-être, des moments nature. Ici, on se sent loin de tout. » Il est même possible d’observer l’espace et de voir Saturne et Jupiter, accompagné du fils de Nicole et François.

Pour compléter le séjour, vous pouvez aussi vous rendre au musée du Vermandois, qui est sur place, et découvrir le célèbre Vase aux Oiseaux. Des séances de qi gong sont aussi proposées par Albert Knibbe. « C’est une expérience de lacher prise, d’initiation à la nature.« 

Les enfants sont loin d’être oubliés. Des marches leur sont proposées mais aussi des jeux de piste pour découvrir le village. Et pour le goûter, les petits gourmands peuvent se régaler avec des gâteaux au chocolat et du jus de pommes. « Depuis le confinement, tout s’est accéléré et même les enfants ont besoin de se détendre. » Se détendre et profiter de ce merveilleux coin de nature.

Léa & Nicolas

La Maison de l’Omignon, 1, rue de la Fontaine à Vermand. Plus d’infos sur leur page Facebook, leur compte Instagram, leur site internet à contact@maison-omignon.com ou au 06 20 04 29 30.
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don