Sandra et Valentine de la Cour d’Hortense publient une vidéo pleine d’humour sur le confinement

Sandra et Valentine, qui tiennent les chambres d’hôtes La Cour d’Hortense, à Sailly-Flibeaucourt, viennent de publier une vidéo pleine d’humour sur le confinement. Toutes les deux s’ennuient de leurs hôtes !

Leur visage ne vous sont probablement pas inconnus ! Et pour cause, Valentine et Sandra sont passées sur TF1 il y a quelques mois. Toutes deux ont présenté leurs chambres d’hôtes La Cour d’Hortense, à travers l’émission Bienvenue chez nous. En manque de leurs hôtes, elles viennent de publier un clip sur le confinement, rempli d’humour et de bonne humeur !

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDÉO

« Nous avions envie de faire rire les gens, de dédramatiser la situation un peu. Nous sommes nous-mêmes très impactées économiquement, mais il faut garder le moral. Nous nous sommes en quelques sortes vidé la tête en réalisant ce clip. Nos abonnés, nos clients sont un soutien incroyable… Leurs commentaires, leurs likes nous font un bien fou et cette vidéo est aussi une façon de les remercier ! Et puis il ne faut pas se mentir, c’est un moment où faire parler de nous est indispensable et nous avons choisi de le faire avec légèreté », racontent-elles.

Sur l’air de Est-ce que tu viens pour les vacances, le duo inséparable aborde le télé-travail, les parents qui doivent gérer les cours de leurs enfants, le ménage, la cuisine, et toutes ces tâches qui semblent se répéter en boucle pendant le confinement. « L’idée est partie un soir à table, nous avons tout de suite trouvé la chanson idéale. Ensuite, nous avons défini la ligne que nous souhaitions suivre. Nous avons mis une journée pour écrire les paroles et enregistrer la chanson. »

« Est-ce que tu viens pour les vacances ? La baie de Somme n’a pas changé, les phoques t’attendent, viens à la Cour d’Hortense, tout est prêt tu vas adorer ! » Les couchers de soleil, les phoques et les plages désertes s’entremêlent tout au long de la vidéo avec des images plus drôles : les enfants qui s’ennuient, Valentine et Sandra enfermées derrière leur portail, le ménage qui n’en finit plus. Et la cuisine, un clin d’oeil à leur participation à Bienvenue chez nous. « Nous avons été critiquées parce que nous ne cuisinons pas… mais je crois que le confinement n’y changera rien », plaisantent-elles.

« Nous voulions offrir trois minutes de sourires à toutes les personnes qui suivent notre page et les partages ont finalement fait rire 7000 personnes ! Nous ne nous attendions pas à cela. Encore une fois ce soutien est pour nous un motivateur incroyable. Nous sommes inquiètes pour l’avenir évidemment mais nous n’avons jamais perdu notre bonne humeur. Il vaut mieux en rire, pleurer ne nous aidera pas ! » 

Plusieurs figurants ont participé à l’élaboration de la vidéo. « Nicolas, un ami de Valentine qui est confiné avec nous depuis le 16 mars et Jean-François mon compagnon, nous ont apporté leurs idées et tourné une scénette. Ils ont ajouté leurs voix au dernier refrain. Nicolas nous a filmées et Valentine a fait le montage », précise Sandra.

Des amis ont quant à eux tourné des vidéos chez eux.  « Le premier couple de parents est mon frère avec sa compagne et leurs enfants, Robin et Romane. Ils ont chacun une chambre qui porte leur nom ! » La présence de Robin était importante dans la vidéo. « Ce petit bonhomme extra-ordinaire est porteur de Trisomie 21. Sa petite différence, son petit chromosome d’amour, était aussi pour nous l’occasion de faire passer un message ! Accueillez la différence ! » Le deuxième couple présent, Caro et Flo, sont des amis de longue date. « Ils répondent toujours oui à nos sollicitations… Vous l’aurez compris, nous avons une famille et des amis extraordinaires ! » Morine et Jeanne les cousines toulousaines de Valentine sont aussi présentes.

Sandra et Valentine ont reçu énormément de messages de soutien. « Nos clients belges nous envoient les blagues belges sur le corona, les publications Facebook reçoivent des commentaires tellement gentils. Nous avons une chance incroyable d’avoir des clients aussi fantastiques. Nous avons hâte de voir la maison à nouveau remplie, d’échanger, de rencontrer. »

« D’après les annonces nous pourrions rouvrir le 11 mai. Je pense que c’est prématuré de s’avancer tant que nous n’avons pas les procédures sanitaires. De plus, restaurants et plages seront fermés jusqu’au 1er juin. Nous espérons une belle reprise au 15 juin, avant, cela nous semble difficile. » En attendant, il est toujours possible de réserver. « Nous avons assoupli nos conditions d’annulation puisque nous marchons tous sur des oeufs. »

Les deux femmes ont profité du confinement pour se pencher sur les pièces personnelles de la maison. « On les avait laissées de côté jusque là faute de temps. Nous n’avons pas fait de travaux dans les chambres car la maison a été rénovée il y a deux ans. » Elles en profitent également pour suivre des webinaires sur divers sujets, organiser des ateliers en live. Toutes les deux ont également commencé une formation, Sandra en décoration d’intérieur et Valentine en massage. Leurs hôtes n’en seront que plus chouchoutés dès le déconfinement !

Léa

La Cour d’Hortense, 21 rue de la mairie à Sailly-Flibeaucourt. Plus d’infos par téléphone au 03 22 25 04 11, par mail cdh.baiedesomme@gmail.com, directement sur le site internet, la page Facebook, le compte Instagram.

À LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don