Mari’né fait livrer un brunch à votre porte dimanche

Marie tient à rendre le confinement un peu moins difficile pour tout le monde. Pour chouchouter ses clients, elle propose un brunch à emporter, ce dimanche 22 mars.

« Après quatre jours de confinement… le temps paraît déjà long », a annoncé Marie, de Mari’né sur sa page Facebook. Pour protéger son équipe, ses clients et les producteurs avec qui elle travaille, elle a fermé le restaurant le temps du confinement, également pour la vente à emporter.

Mais comme elle est consciente que les plats de pâtes peuvent devenir lassant, Marie a décidé de réaliser un brunch en livraison, ce dimanche 22 mars. Pour commander, il suffira de passer par l’application UberEats, entre 11 et 15 heures. « Nous avons eu de très bons retours sur les brunchs.  Si je suis seule à préparer le brunch au restaurant (l’équipe est en chômage partiel) et que je transmets la commande au livreur, il n’y a pas de risque pour mes clients. » Celui-ci le déposera devant votre porte en respectant les consignes gouvernementales

« Le dimanche, on a besoin de se faire chouchouter »

« C’est extrêmement important de garder un lien avec mes clients, je pense à ces personnes qui tournent en rond à la maison et se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire à manger. Surtout le dimanche on a besoin de se faire chouchouter. »  Pour Marie, le confinement est extrêmement « frustrant », elle qui a l’habitude de gérer une entreprise, une équipe, et de voir en moyenne 80 personnes par jour. « J’en profite pour travailler sur la prochaine carte et inventer de nouvelles recettes à la maison. »

Des produits secs

Pour préparer ce brunch, elle a dû s’adapter à la situation. « J’ai dû changer la carte et m’adapter avec plus de produits secs que frais car certains producteurs ne livrent plus. On reste sur du qualitatif et local. »

Objectif : faire plaisir aux clients et non faire du chiffre. « Je vais voir ce que ce brunch donne et renouveler si l’idée plait. Ubereats prend une marge conséquente sur les ventes. »

Au menu : un jus frais detox 100% maison (pommes de la région – citron – orange), une soupe lentilles corail -coco – curry, une part de carrot cake ou banana bread, une boisson chaude, des oeufs brouillés ainsi qu’une tartine de chèvre frais – miel régional ou jambon local – comté. Pour l’occasion le brunch sera au prix de 20 euros au lieu de 24.

Léa

Mari’né, 8, rue des Vergeaux à Amiens. Plus d’infos sur leur page Facebook ou leur site internet.

À LIRE AUSSI

 

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don