Maison Cayeux : un concept-store unique à Cayeux-Sur-Mer

Pierre-Olivier, parisien d’origine, a implanté son concept-store unique à Cayeux-Sur-Mer. Maison Cayeux insuffle un vent de nouveauté dans le centre-ville de la station balnéaire.

Pierre-Olivier est tombé amoureux de Cayeux-Sur-Mer et de la Baie de Somme, il y a un an environ. Il a donc, naturellement, avec son ami Julien, décidé d’acheter une maison typique du coin. Et son envie de créer son entreprise ici a suivi aussi, très logiquement. C’est ainsi qu’est née la marque déposée aux connotations « couture » de Maison Cayeux.

Fort de son expérience de commerçant, puis de manager et directeur dans le domaine du prêt-à-porter et des accessoires sur Paris, Pierre-Olivier ne s’est pas lancé sans idée au préalable du monde du commerce. Seulement, il avait ses envies, et envie aussi de les faire découvrir aux habitants et touristes de ce lieu pour lequel il a eu un coup de cœur.

Ce concept-store a vu le jour en juin 2019 et est ouvert toute l’année. Pierre-Olivier a toujours été fasciné par le monde de la décoration. « C’est vraiment un hobbie que j’avais, en plus de ma passion pour la mode. Donc, quand j’ai créé Maison Cayeux, je me suis dit « tant qu’à faire, autant faire quelque chose que j’aime aussi. »

Le concept se veut vraiment chargé de l’âme que dégage la station balnéaire. « Vous entrez dans une maison cayolaise, dans une maison de pêcheurs, et dans notre idéal, voilà tout ce qu’on aimerait y trouver : des meubles vintage, des articles de plage, des sacs, des petits bijoux, des accessoires, des parfums… En fait, c’est comme si, vraiment, vous entriez dans une maison. C’est pour ça que tout est mis en scène. »

La vitrine change toutes les deux semaines et la disposition des éléments à l’intérieur est aussi régulièrement changée en fonction des arrivages et des ventes.

La marque souhaite développer son potentiel créatif et veut toucher un maximum de personnes, dans le sens où chaque personne connaissant Cayeux, habitant ou touriste, puisse apporter un objet souvenir, un petit (ou plus grand, si c’est un meuble, par exemple) quelque chose de la marque Maison Cayeux.

L’entreprise souhaite se lier avec des fournisseurs qui ont une vraie histoire et qui se veut, dans le meilleur des cas, locaux. Les parfums, par exemple, sont créés par Roman, un jeune homme de 25 ans, originaire de Saint-Valery-Sur-Somme qui fabrique ses parfums depuis l’an passé ainsi que des bougies.

« Ce qui nous plaît, c’est ce côté exclusif, parce qu’il travaille vraiment avec des fournisseurs de très grande qualité et de grande expérience dans le parfum. Et le produit est beau, parce que tout est inspiré par un endroit en baie de Somme : pour le parfum Baie de Roses, on se situe plutôt du côté de l’Abbaye de Valloires, avec son immense jardin aux senteurs délicates. Baie Argenté est rappelle une balade en bord de mer, avec une emprunte minérale et Baie Boisée est en lien avec les sous-bois, comme le Bois de Pin, par exemple et ses odeurs si propres. On a vraiment quelque chose en lien avec ce que nous recherchons directement. »

Le flacon, en verre, avec son capuchon en bois et son étiquette en coton est vraiment original et très pur. C’est ce genre d’objet que souhaite nous faire découvrir Pierre-Olivier dans sa boutique.

Le lieu est un harmonieux mélange entre le vintage, la tendance actuelle en décoration et une emprunte vraiment propre aux deux hommes créatifs. « Julien donne beaucoup son avis sur mes créations, sur mes choix de fournisseurs, il est clairement emprunt au concept-store. C’est pour cela que j’utilise beaucoup le terme « on » pour parler des choix que nous faisons à deux. »

Les inspirations multiples font vibrer et communiquer les objets entre eux. « On aime beaucoup utiliser ces couleurs que l’on peut trouver dans les couchers de soleil uniques et sublimes que l’on peut voir ici, avec des couleurs qui sont invraisemblables, qui changent tout le temps. »

Les foutas que propose Maison Cayeux sont l’une des premières rencontres fournisseur de Pierre-Olivier et Julien. Il s’agit d’un couple franco-tunisien qui développe son activité de manière traditionnelle en Tunisie, par des femmes, qui sont les seules à avoir ce savoir-faire unique.

Chaque fouta peut avoir un ou deux exemplaires identiques, mais toutes sont différentes : tout dépend du marché du coton, de ses couleurs. « La fouta a cet avantage, aussi, c’est qu’ici, on peut se poser sur les galets ou le sable avec, ou la porter en chèche, quand le vent monte… Et quelques clients utilisent cette fouta en tant que nappe, apportant une touche de couleur vraiment unique. C’est un objet multifonctions utile et qui fait vraiment bord de mer. C’est aussi la volonté qu’on a pour chacun de nos objets, de les inclure à cet environnement marin. »

L’entreprise Mois Mont est une maison d’écharpes et d’accessoires, basée à Rue. La conception design du produit se fait en Baie de Somme, mais la fabrication du produit en lui-même se fait en Inde, car ce type de tissage est un savoir-faire unique et authentique dans ce pays et est un métier exercé par des hommes. « C’est un vrai parti pris de la part de la Maison Mois Mont qui est complètement dans la revendication : créer un partenariat international légitime et contrôlé, où on travaille sans exploiter les savoir-faire authentiques. »

« Nos sacs en raphia sont issus d’une découverte lors du salon Maison & Objet à Paris. On a trouvé ce fournisseur, que l’on prend par touche, au vu du prix de ses sacs. Mais, c’est un vrai coup de coeur qu’on a eu lors de sa rencontre. Il s’agit de la Maison Bengal dont la créatrice vient du Bengladesh et qui a décidé de faire du Fair Trade avec son pays d’origine. Toutes les pièces sont tissées par des femmes, en très petites séries, dans la mesure du possible à la demande. Tout est unique, et si à notre niveau, on peut aider à faire découvrir ce savoir-faire unique à nos clients, aux touristes et locaux ce qui se fait au Bengladesh. »

Pierre-Olivier a cœur à faire découvrir toutes les beautés cachées de ce monde à travers les talents authentiques de diverses cultures, de divers horizons.

Les bijoux fantaisies n’étaient pas forcément prévus : ce sont les clients qui ont été demandeurs d’accessoires souvenirs. Et ça a fait son effet, ils ont été ravis que Maison Cayeux apporte sa touche souvenir de vacances de manière plutôt imprévue, de base.

Le commerçant a pour envie première d’être présent pour ses clients. Il souhaite que sa boutique soit un lieu d’échange, qui rassemble les gens. Vous pouvez avoir besoin ou envie de vous acheter quelque chose, ou simplement envie de vous y promener, regarder les nouveaux objets dénichés par les amoureux de belles choses.

Les cadres, aux murs, sont des créations de Pierre-Olivier et Julien. Ce sont des chutes de tissus que les jeunes hommes se sont amusés à mettre sous cadre. Et ça rend superbement bien ! Les sacs en tissu, tote-bag et sac-shopping, étaient les idées principales de Maison Cayeux. « On a vraiment envie, quand on sort d’un musée ou d’une ville qu’on a adoré, d’avoir un sac au souvenir de la ville et on a envie de promouvoir la beauté de cette ville que l’on adore tant ! »

Pierre-Olivier a ouvert la deuxième partie de la boutique et y appose des affiches de ce qu’il se fait dans le coin : théâtre, événements… sur la ville et dans les environs : « Même si on adore Cayeux, il n’y a pas que Cayeux et beaucoup de choses sympathiques se font dans le coin, on aime montrer tout ça. On aime se rendre utiles aussi, si les clients viennent et nous demandent des conseils sur des restaurants, on va pouvoir les guider, leur donner notre avis, échanger sur nos goûts… Et ça, vraiment, c’est quelque chose qui nous anime. »

Dans cette arrière-boutique, on trouve aussi des bougies aux odeurs divines qui ont été habillées d’une jolie étiquette à l’image de la marque : simple, élégant et épuré. La bougie au dessin cabine de plage a une odeur iodée, et celle parée du dessin de maison est composée d’une odeur de figue délicieuse, parfaitement adaptée à un intérieur. Ces bougies sont créées par une entreprise de Boulogne-Billancourt à base de cire végétale et est coulée dans le Nord-Pas-de-Calais.

Pierre-Olivier est une personne très agréable, humaine et ouverte d’esprit avec qui on peut discuter volontiers de décoration, de la mer et de tout ce qui fait de Maison Cayeux un endroit si chaleureux.

Laëtitia

Maison Cayeux, ouvert toute l’année du mercredi au dimanche durant les vacances scolaires et du vendredi au dimanche hors vacances scolaires. Plus d’infos sur leur Page Facebook ou leur compte Instagram.

 

A LIRE AUSSI :

Les Vedettes, une boutique qui met en avant le fait main, à Saint-Valery-sur-Somme

La Brocante Permanente de Camon, le paradis des articles de seconde main !

35 raisons de ne pas aller en baie de Somme

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*

1 commentaire sur “Maison Cayeux : un concept-store unique à Cayeux-Sur-Mer

  • Avatar
    30 octobre 2019 à 18 h 04 min
    Permalink

    magnifique boutique, décorée avec goût et raffinement et qui propose des produits de qualité à des prix raisonnables. Bravo à Pierre-Olivier dont la boutique est comme une vent de fraîcheur dans cette belle ville qu’est Cayeux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *