Christian Bernard : bien-être, produits naturels et bons conseils

Un deuxième salon Christian Bernard a ouvert, il y a quatre mois, en centre-ville de Compiègne. Le premier se trouve, depuis quatre ans, à Lamorlaye.

« Alors, qu’est-ce qu’on fait ? » Face aux grands miroirs devant lesquels je suis installée, Ludivine liste les différentes techniques proposées par le salon. Objectif pour moi aujourd’hui : des cheveux plus blonds et une nouvelle coupe. La coiffeuse prend le temps de conseiller et choisit la méthode qui me convient le mieux. D’un geste délicat et assuré, elle commence par réaliser des mèches. La bonne humeur règne et très rapidement tout le monde discute.

« Il y a deux salons Christian Bernard. Avant, Bernard travaillait chez Dessange, qui a fermé. Alors, on a cherché un local à Lamorlaye », raconte Christian. L’aventure a commencé ainsi il y a quatre ans. Depuis quelques mois, un deuxième salon Christian Bernard a ouvert dans la ville impériale. « On est amoureux de Compiègne, on a beaucoup d’amis ici ! »

Après quatre mois de travaux, le nouveau salon ouvre, place du Change, face à la nouvelle fontaine de la ville. « Jacky Chaperon, qui tenait le salon précédent, nous l’a cédé. On a tout changé. » L’espace est très lumineux et décoré avec soin. Tout est fait pour que le client passe un moment de détente.

Et bien sûr, le bien-être de nos cheveux est au centre des préoccupations. Le salon travaille avec deux gammes de produits naturels, So Pure. Les premiers, à base d’huiles essentielles, sont riches en extraits de plantes, avec des ingrédients actifs naturels, sans sulfate, sans parabène ni ammoniaque, sans parfum ni ingrédient d’origine animale. La deuxième gamme est à base de sels minéraux et comporte du zinc, du cuivre, du silicium, du fer et du magnesium. Des produits qui font du bien aux cheveux, et cela se sent aussitôt.

Il est aussi possible de réaliser une cryothérapie, un soin à base de froid, à – 16°C, technique venue du Brésil et encore peu connue en France. Celui-ci est constitué d’acide hyaluronique, de collagène et de baies d’açaï. Il régénère le cheveu en profondeur en refermant les écailles et en fixant le soin à l’intérieur. Pendant quatre à six semaines, le cheveu est brillant, souple et hydraté.

Il est temps de passer au shampooing et à la patine, qui permet de raviver les mèches et neutralise les reflets disgracieux. Le fauteuil sur lequel je suis assise se déplie alors. Un massage débute et durera tout le long de la prestation : relaxation absolue !

Après la coupe et le séchage, Ludivine réalise un brushing. Le résultat est bluffant ! Je suis ravie de cette transformation qui correspond tout à fait à mes attentes. « Cette semaine, je pars en formation à Paris, une formation consacrée au blond, alors la prochaine fois que vous venez, votre blond sera peut-être encore plus beau ! » J’ai hâte.

L’équipe, composée de Christian, Ludivine, Yann et leur apprenti, cherche aujourd’hui à s’agrandir. « Nous avons du mal à trouver quelqu’un », avoue Christian. À vos CV !

Léa

Christian Bernard, 17 place du Change à Compiègne. Plus d’infos au 03 44 83 01 01 ou sur leur page Facebook.
! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *