Une nuit dans des yourtes, au coeur de la campagne axonaise

Le dépaysement est total. Dans un petit village de l’Aisne nommé Cys-la-commune, entre Laon et Soissons, il est possible de passer une nuit dans une yourte. Betty et Laurent accueillent les touristes depuis le 6 avril.

Cela fait à peine deux mois que Betty et Laurent louent leurs trois yourtes, et déjà, les évaluations positives s’accumulent sur leur page Facebook. On comprend pourquoi dès que l’on descend de la voiture, arrivés à Cys-la-commune, sur un grand terrain verdoyant et fleuri. Le couple nous accueille chaleureusement et tout de suite, le tutoiement est de mise. « On ne se dénature pas, on accueille les gens comme on est », sourient-il. Leur devise ? « Le plaisir de faire plaisir. » Tout en faisant connaissance, on se dirige vers la yourte.

Les mots de Laurent pour décrire le site sont les bons : « Ici, on souffle dans une bulle de bien être. » Aucun bruit à part le chant des oiseaux, les champs à perte de vue, l’impression d’être si loin alors que nous sommes pourtant si près de chez nous. « Les yourtes existaient depuis douze ans, on n’avait pas envie que ça ferme ! Le site a un vrai potentiel de développement axé sur le bien être. On propose plein de types de séjours différents. » Il est en effet possible de s’offrir un massage, une manucure japonaise, et bientôt, un séjour détox de trois jours.

Chaque yourte a sa couleur : rouge, bleue, orange. « Et chacune a donc son ambiance », précise Laurent. Toutes viennent de Mongolie, les meubles aussi. L’intérieur est magique. Derrière la petite porte rouge, on découvre l’univers d’un autre peuple. Les murs sont faits de toile, la lumière traverse le toit et se reflète sur les jolies peintures réalisées sur le bois.

Le soleil picard, la table de pique-nique et le calme de la campagne sont parfaits pour profiter du panier repas que nos hôtes nous ont préparé. Après avoir goûter les bières Grizdal et la Chips française à l’apéro, nous dégustons les petits plats préparés par le Fourneau de Nico, à quelques kilomètres de là.

Parce que Betty et Laurent ne sont pas de simples hôtes. Ils tiennent à mettre en avant les artisans locaux. Ils aiment leur département et savent le faire aimer.  « O          n refait découvrir aux gens leur coin, il y a des choses près de chez eux qu’ils ne connaissent même pas ! » Ils savent conseiller les visiteurs en fonction de leurs intérêts. « Il y a des belles randonnées, des sites historiques, des endroits insolites. Je partage toujours les événements du week-end sur internet pour que chacun soit au courant de ce qu’il y a à faire. » 

À la tombée de la nuit, quelques petites lampes s’allument autour des yourtes. Les étoiles brillent à perte de vue. Il est temps de se giter sous une couette bien moelleuse, loin de tout.

Le matin, après une nuit calme et reposante, Betty et Laurent nous déposent un petit-déjeuner copieux. Leurs confitures maison, tartinées sur des baguettes fraîches, sont à tomber ! De quoi se régaler, avant de découvrir les petits coins de nature merveilleux que nos hôtes nous ont conseillé !

Léa, Constanza & Cédric

Plus d’infos au 06 66 35 48 29, sur leur page Facebook et leur site Internet.

À lire aussi

La bière Grizdal, brassée par Renaud dans un petit village de l’Aisne

Des bons petits plats au prix d’un kebab, au Fourneau de Nico

La Chips française est surtout picarde

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *