14 endroits à Laon qui méritent qu’on s’y arrête

Perchée en haut de son rocher et dominée par sa magnifique cathédrale, la ville de Laon mérite bien son surnom de « Montagne couronnée ». Lors d’une visite guidée, Romain, guide-conférencier, nous a dévoilé les surprises de cette cité médiévale et on vous donne 14 endroits qui valent le détour : 

1/ La cathédrale Notre-Dame de Laon et son parvis

La première cathédrale de Laon a été bâtie sous les Mérovingiens au VIe siècle. Une seconde sera construite à sa place au IXe siècle.  Elle a été restaurée en 1112 suite à un incendie. La cathédrale actuelle (la troisième), connue comme l’un des plus beaux exemples du style gothique primitif, sera construite vers 1150 et le gros œuvre (notamment les vitraux du chœur) sera achevé en 1220. Elle a été classée Monument Historique en 1840.

 

Des visites guidées de la cathédrale sont proposées tous les jours à 14h30 à l’Office de Tourisme. Tarif : 6€ par personne.

2/ Le point culminant de la ville

Les tours de la cathédrale sont le point culminant de la ville. Il est possible d’y monter accompagné d’un guide-conférencier afin d’admirer la vue panoramique sur la cité médiévale et ses alentours. Après avoir grimpé les 209 marches étroites de l’escalier en vis !

Visite de 30 minutes sur réservation auprès de l’office de tourisme de Laon tous les samedis, dimanches et jours fériés à 14 heures. Tarif : 3 euros.

 

3/ Des bœufs sur la cathédrale

Oui, oui. Sur les tours de la cathédrale, perchés à 54 m de hauteur, 16 bœufs dominent la ville. Et ils ont une histoire particulière… La légende raconte que, pendant la construction de la cathédrale, un attelage s’est écroulé de fatigue. Un bœuf blanc serait alors descendu du ciel miraculeusement pour terminer le travail. En réalité, ces bœufs auraient été réalisés afin de rendre hommage aux animaux qui amenaient les matériaux jusqu’au chantier.

 

4/ L’intérieur de la cathédrale

Cette cathédrale, aux dimensions beaucoup plus petites que celles d’Amiens ou Beauvais, surprend par sa luminosité. En effet, elle rend hommage à la lumière avec son élévation à quatre niveaux, ses larges roses et ses magnifiques vitraux. De plus, à la croisée du transept s’élève la tour-lanterne qui forme comme un puit de lumière au centre de la cathédrale.

5/ L’office de tourisme

L’Office de Tourisme se situe à l’intérieur de l’ancien Hôtel-Dieu. A l’étage supérieur, on retrouve la salle des malades (ou hôpital) et à l’étage en dessous, la salle des passants. En plus, d’obtenir de précieux renseignements à l’office de tourisme, les visiteurs pourront admirer des peintures d’époque sur les murs intérieurs du bâtiment. Mais l’office de tourisme réserve encore quelques autres secrets à ses visiteurs…

6/ Le cloître

Il est assez rare de voir un cloître en accès libre. Mais si l’on passe par les toilettes de l’office de tourisme, un petit panneau indique comment s’y rendre. Ce dernier est d’autant plus exceptionnel qu’il n’est pas de forme carrée comme celui de Noyon ou de Beauvais. Ce cloître est une simple galerie, ou déambulatoire, adossé à la cathédrale.

 

7/ La salle des passants

Encore plus mystérieuse, cette salle est situé sous l’office de tourisme, également en accès libre pour les plus curieux. Elle permettait, à l’époque, d’accueillir les pèlerins qui se rendaient à Rome.

8/ Le palais épiscopal

L’ancien palais épiscopal, aujourd’hui palais de justice, était la demeure de l’évêque de Laon. Il se situe sur le côté gauche de la cathédrale.

 

9/ Les ruelles étroites

Les visiteurs peuvent ensuite partir à la découverte des petites ruelles de la cité médiévale. Il y en a plein à découvrir, toutes plus belles les unes que les autres !

 

10/ Le quartier des chanoines

C’est dans cette rue, face au portail de la cathédrale qu’habitaient les chanoines, membres du chapitre.

 

11/ Le coupe-gorge

Attention toutefois à cette ruelle, appelée coupe-gorge pour ses recoins ou un ennemi pouvait aisément se dissimuler pour vous trancher la gorge discrètement…

 

12/ La cour du Dauphin

Cachée par un portail, cette cour est difficile à apercevoir sans guide-conférencier mais elle en vaut le détour ! Ancienne hôtellerie, on raconte que Louis XIII et Anne d’Autriche y auraient conçu Louis XIV en revenant d’un pèlerinage…

 

13/ La chapelle des Templiers

De l’autre côté de la cathédrale, on découvre au fond d’une ruelle la chapelle des Templiers dans l’ancienne Commanderie. Elle a été bâtie vers 1140 inspiré du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Cette chapelle de style romane est le seul vestige restant de la Commanderie des Templiers.

 

14/ La porte d’Ardon

Enfin, en redescendant de la colline, on découvre la porte d’Ardon qui date du XIIIe siècle et qui s’ouvrait autrefois sur le palais royal carolingien. Elle fait partie des 7km de remparts qui entourent la ville. À ses pieds, on peut apercevoir un lavoir encore en eau.

 

Alexandra & Romain

L’office de tourisme de Laon propose des visites guidées de la cité médiévale tous les jours à 15h30. Durée : environ 1 heure. Tarif : 6 euros. Réservation obligatoire au près de l’office de tourisme. Téléphone : 03 23 20 28 62. Mail : info@tourisme-paysdelaon.fr

 

À lire aussi :

7 endroits incroyables à visiter dans le Noyonnais

6 raisons de se promener à Ault [photos]

La splendeur du château de Fère-en-Tardenois

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*

1 commentaire sur “14 endroits à Laon qui méritent qu’on s’y arrête

  • Avatar
    12 mai 2019 à 12 h 01 min
    Permalink

    J’ai 64 ans et j’ai visité Laon environ 20 fois depuis que j’etais visité Laon pour la première fois quand j’etais 13 ans. Chaque fois que je vois la montagne couronnée apres 425 km voyager de ma maison aux Pays-Bas, j’ai le sentiment d’être à nouveau à la maison et je me sens heureux sans savoir exactement pourquoi. Peut-être parce que Laon est devenu une partie de ma vie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *