Déconnexion totale grâce aux massages de Florence, à Mercin-et-Vaux

Florence est masseuse à Mercin-et-Vaux. On vous emmène dans sa bulle de bien-être…

 

À l’origine, Florence est éducatrice spécialisée. « Puis j’ai eu un premier enfant, j’ai changé de rythme, et j’ai eu un deuxième enfant. Après avoir travaillé 16 ans là-bas j’ai eu besoin de faire autre chose et de m’occuper de mes enfants. » La jeune femme quitte son travail et se lance dans une formation de sophrologie. « Il faut faire un travail sur soi. Quand on veut aider les autres, il ne faut pas être bancale. »

Une rencontre imprévue permet à Florence de dessiner un peu plus encore son avenir. « Dans ma promo, il y avait une jeune femme masseuse. La façon dont elle parlait de son travail m’a interpellée. J’ai fait la même école de formation qu’elle. »

 

Florence a désormais son cabinet de massage et vit de sa passion. « J’ai toujours été tactile avec mes enfants. Le toucher est le premier sens qu’on a dans le ventre, c’est le premier qui se développe chez le foetus et le dernier présent chez les personnes âgées. Le toucher permet de libérer les hormones de plaisir et de bien-être. »

10 minutes pour savoir ce dont la personne a besoin

Un sens qui a toujours intéressé notre Axonaise. « Je ne réalise pas de massage protocolaire. Je tiens à être à l’écoute de ce que veulent les gens, à voir comment ils se sentent psychiquement. »  La rencontre commence donc par un échange de 10 min. « Les gens se posent. Ils peuvent me dire s’ils traversent une période difficile, dans ce cas, je sais qu’ils ont besoin d’être enveloppés, de recevoir un moment cocooning. »

Florence évoque également une patiente atteinte d’un cancer du sein, dont les besoins sont différents. « Elle veut qu’on lui redonne de l’énergie pour retrouver une dynamique positive. »

Après six ans de massage, Florence sait se nourrir de « tous les échanges ». Le massage peut également faire remonter de nombreuses sensations ou des souvenirs. « Une dame âgée s’est ainsi rappelé le manque d’affection qu’elle avait quand elle était jeune. Les ressentis peuvent être très différents. »

Florence se sert de la sophrologie dans sa pratique du massage. « Les gens peuvent se caler sur ma respiration calme. » Une respiration prononcée qui permet à la personne massée de se laisser aller et de décompresser. La déconnexion de l’esprit est totale.

« Je propose toujours un temps d’échange après, les gens sont dans le cosmos, je les laisse revenir à la réalité tranquillement. L’intérêt du massage est de faire faire une pause au cerveau. Il se met en off et on peut alors être à l’écoute des sensations corporelles et découvrir des choses. »

Certains clients n’imaginent pas ainsi avoir tant de ressentis dans les mains. « On est tellement dans le stress d’habitude. Les pieds sont super importants aussi, il y a les points de réflexologie. On ressent s’il y a des noeuds. »

Et pour que ce moment de pause se prolonge, Florence vient d’aménager une partie salon, avec jacuzzi. « J’ai tout refait avec mon mari », sourit-elle. Ce petit coin, derrière la salle de massage, invite à la détente. Un partenariat avec Instant Gourmand permet de commander une lunch box. « Les gens peuvent venir le midi et repartir bosser détendus. » Des formules massage/jacuzzi/box sont également proposées.

« Quatre personnes peuvent se faire masser en même temps grâce à des collègues pour que les gens puissent passer un moment sympa ensemble », précise Florence.

 

La professionnelle propose également des massages pour les femmes enceintes, « en position latérale d’un côté puis de l’autre, en réhaussant bien les genoux. Je fais également un massage du ventre. Elles vont sentir le bébé mais plus la lourdeur du ventre, c’est génial. Ce sont des massages super doux. On peut apuyer sur le bas du dos des mamans, elles ont plein de tensions si elles ont déjà un enfant. Elles se sentent ensuite beaucoup plus légères. »

À la carte également : des massages énergétiques pour les gens en dépression ou au bord du burn out. « Ils se font sans serviette donc il faut être à l’aise. Ils rééquilibrent grâce à des 8 sur le corps, c’est très très doux. Le mouvement est répétitif et réaligne physiquement et psychiquement. » Vous savez désormais où vous rendre si vous avez besoin de déconnecter… 

Léa

En Quête de soi, 14, rue Claude-Debussy à Mercin-et-VauxPlus d’infos au 0621905575, à contact@massagebienetre-soissons.fr, sur sa page Facebook ou sur son site internet. 
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

1 commentaire sur “Déconnexion totale grâce aux massages de Florence, à Mercin-et-Vaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don