Une balade en vieilles voitures pour découvrir l’Aisne

Depuis 27 ans, l’association de la montée historique de Laon et de l’Aisne réunit les passionnés de belles voitures le temps de plusieurs rallyes au cours de l’année. Les rendez-vous conviviaux, comme celui de ce dimanche 23 septembre, rassemblent plusieurs centaines de voitures.

L’un des plus grands rassemblement de l’asociation de la Montée historique de Laon et de l’Aisne a eu lieu ce week-end. Et malgré la pluie, la bonne humeur était de mise pour les nombreux équipages. Au programme, pour ce circuit intitulé « Après la crise… l’Ourq », des énigmes pour (re)découvrir le nord de l’Aisne et un jeu sur le thème des véhicules, bien sûr.

À travers les paysages de la région, l’occasion d’en apprendre un peu plus sur des coins pas assez connus, comme les fantômes de Landowski du côté de Oulchy-le-Château. L’occasion donc d’apercevoir de nombreux monuments sur les routes sinueuses de la Picardie.

Un repas chaleureux dans un des restaurants de la terre d’origine de l’association est également prévu pour cette sortie automnale. Cette année, le Lagon bleu a été mis à l’honneur avec son paysage idyllique et singulier. Au cours de l’après-midi, une surprise attendait les participants : la visite d’un garage s’illustrant dans les voitures anciennes. Un véritable coffre aux trésors pour les nombreux amoureux de belles autos, sportives ou non.

L’association vit donc très bien cette 27e année au service des amateurs de véhicules anciens, tout en mettant en avant son territoire. Mais la Picardie n’est pas la seule a avoir une histoire riche, la montée historique de Laon et de l’Aisne a aussi son vécu. L’ancien président de l’association, Jean-Marie Visat, aimait les vieilles voitures et un jour de balade il a croisé des Anglais eux aussi passionnés. Ils ont beaucoup apprécié cette sortie à plusieurs, et lui ont proposé d’organiser une autre rencontre avec beaucoup plus de personnes.

« C’est comme cela qu’a débuté l’histoire de l’association », confie Philippe Venet, vice-président. Une agence de voyage s’est d’ailleurs spécialisée dans la vente de séjour en vieilles voitures dans l’Hexagone. La montée historique de Laon et de l’Aisne rassemble donc des passionnés au-delà de la Picardie, et de la France.

De l’Allemagne, au Royaume-Uni, les équipages arrivent de tous les horizons. De nombreux événements sont organisés tout au long de l’année, que ce soit Le Circuit historique de Laon, Le Picardie cathédrales Classic Tour, ou encore Le Rallye des Merlettes 100 % féminin.

Le dimanche 14 octobre, d’ailleurs, l’association propose de replonger au cœur des années folles en participant à la balade touristique entre Laon et Saint-Quentin. Le rendez-vous est réservé aux voitures d’avant 1945, mais rien n’empêche aux curieux de venir découvrir les voitures au niveau des Champs-Elysées, aux alentours de 12 heures.

Photo d’illustration (rallye 2017)

Manon Capelle

Plus d’informations sur le site de l’association.
Manon

Manon

Originaire de Saint-Quentin, et passionnée d’écriture, j’ai fait des études de journalisme à Blanc, d’où ma terre natale m’a terriblement manquée. La culture, les sorties gustatives et les balades au coeur des beaux paysages nordistes sont mes vacations préférées.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don