Dormir dans une maison troglodyte à Gouvieux

Colette et Jean-Paul ont aménagé un gîte, La Troglo, dans le village troglodyte de Gouvieux. Traces du passé et modernité s’y épousent parfaitement. Visite guidée d’un logement pas comme les autres.

On pourrait croire qu’une grotte se cache derrière la porte, qu’il va y faire très froid et que l’air y sera humide. Mais en entrant dans le gîte de Colette et Jean-Paul, c’est un décor moderne, totalement équipé et un mobilier confortable que nous découvrons. Le logement se trouve dans la rue des carrières, à Gouvieux, où quelques maisons troglodytes sont encore habitées.

« Il y a plus de 15 km de galeries souterraines, précise Jean-Claude qui connaît parfaitement l’histoire des lieux. Les pierres qui se trouvent ici étaient parfaites pour construire à Paris, dans les années 1700, elles étaient transportées sur l’Oise. Quand il n’y en a plus eu besoin, au début des années 1800, l’endroit s’est transformé en champignonnière. Une activité qui s’est arrêtée en 1992. Arrivés à ce moment, des ouvriers habitaient ici, c’était un quartier pauvre. Maintenant, c’est devenu patrimonial et touristique. »

La mairie a acheté quelques maisons. « Une artiste céramiste s’est installée il y a peu ainsi qu’une vitrailliste. Deux autres artistes, dont un peintre, devraient bientôt les rejoindre », annonce Jean-Claude. Entre les artistes et les galeries souterraines, son gite, classé quatre étoiles par Oise Tourisme et répertorié sur l’office de tourisme de Chantilly.

Il l’a d’abord aménagé pour son épouse, « je l’ai fait pour elle, pour qu’elle ait quelque chose. » Deux chambres, une mezzanine et un canapé-lit peuvent accueillir les curieux pour une nuit ou plus.

« On a déjà fait des fêtes à 25 ici », se rappelle Jean-Claude. Lui et sa femme accueillent les locataires depuis deux ans, et sont entrain d’aménager une deuxième salle de bain.

Jean-Claude pointe une inscription sur le mur : « J’ai retrouvé une ancienne carte postale du début des années 1900, avec l’inscription Flint Lucien. Cette personne habitait sûrement ici. Le trou servait à attacher les bêtes. » Les traces du passé côtoient la décoration plus moderne.

Et contrairement aux aprioris, « il n’y a aucune humidité, mais la pierre est froide. En termes de consommation, c’est comme une maison classique. Dès qu’on met du chauffage, on s’y sent bien. Et l’été, il n’y a pas besoin de clim ! » 

Tout a été cassé et refait. « La maison est restée plusieurs années dans un état lamentable. Je me suis occupé de l’agencement, et ma femme de la décoration. » Les touristes viennent le plus souvent pour visiter le château de Chantilly, le parc Saint-Paul, Beauvais et Gerberoy.

Léa
Photos : Quentin

Plus d’informations au 03 44 57 53 12 ou par mail : contact@gitelatroglo.fr

 

A LIRE AUSSI :

Quand Laurent fait découvrir sa maison troglodyte aux touristes

Nuit insolite et jeu d’aventure au Bois de Rosoy

Une nuit en pleine forêt à Pierrefonds

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

4 commentaires sur “Dormir dans une maison troglodyte à Gouvieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *