Les Crochets de Débo, des créatures en crochet faites main

À Hardivillers, dans l’Oise, Déborah donne naissance à des créatures plus craquantes les unes que les autres, en crochet. Rencontre avec une créatrice au grand talent !

Tout est craquant sur le site internet Les Crochets de Débo.  Trois ou quatre heures par soir, Déborah crochette. « Une poupée, il faut compter à peu près une semaine de travail. Une fois, je me suis amusée à compter, j’ai mis 25 heures pour en faire une. » Des poupées, des petits animaux. Elle s’est spécialisée surtout dans le monde de l’enfance, et réalise notamment des amigurumi, « des petites peluches, il y en a autant pour les garçons que pour les filles ». Mais elle n’oublie pas les grands enfants, avec par exemple des poupées Harry Potter.

Très régulièrement, la créatrice présente ses nouveaux modèles sur sa page Facebook. Et ils sont toujours bien accueillis ! « Dans le crochet, il y a deux familles, les créatrices de tuto, qui dessinent et ont le design, et les réalisatrices, moi je fais partie des réalisatrices. J’y amène ma pâte, mais le modèle en lui même est souvent basé sur les créatrices. » 

Des lingettes lavables et des éponges

Depuis peu, Déborah réalise aussi des lingettes lavables et des éponges. « Je fais principalement du sur-mesure. Les gens me donnent un thème, une couleur, un événement. En ce moment, j’ai beaucoup de commandes pour tout ce qui est naissances, les gens veulent quelque chose de personnalisé et d’original. » Sur son site internet, on retrouve les décorations, les porte-clefs, les poupées, les doudous et les yoyos, tous plus craquants les uns que les autres.

Par ailleurs, Déborah fait des réalisations de son côté, « des petites créations coups de coeur », qu’elle offre à ses enfants, ou qu’elle propose à la vente.

Vidéo : Cédric

Plus d’infos sur sa page Facebook, son compte Instagram et son site internet.
! Publicité !

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *