Yin Yang couture : des créations zéro déchet

Lingettes démaquillantes, sacs à tarte, papiers toilettes. Yin Yang couture propose des objets du quotidien réutilisables et fait main, pour éviter de jeter.

IMG_0008

Pourquoi jeter lorsque tout peut-être lavé et réutilisé ? C’est la leçon que donne Sabrina, créatrice de Yin Yang couture. Son nom vient de l’équilibre, « je ne suis pas extrémiste du zéro déchet. L’essentiel est que chacun fasse un peu, d’où la notion d’équilibre. » Elle vend ses propres créations et celles d’autres créatrices en dépôt vente et sur les marchés, afin de limiter au maximum le nombre de déchets quotidiens.

Faire des économies et faire attention à sa santé

Pour la cuisine, la salle de bain, le domaine de l’enfant. L’infirmière et maman essaie de proposer la gamme la plus complète possible. Le zéro déchet est intéressant pour le côté économique mais aussi pour la santé, ce qui a poussé Sabrina à se lancer dans la création.

IMG_0020

Yin Yang couture n’utilise pas du tissu bio, mais ses tissus sont contrôlés, sains, et sans toxine, ce qui lui permet de proposer des petits prix : « tout le monde mérite de bien consommer. » 

Sabrina s’est lancée dans la création après sa rencontre avec l’association Chrysalide, à Amiens, qui propose des ateliers d’aide à la parentalité. Elle a ainsi découvert les couches et lingettes lavables.

Des ateliers zéro déchet

Sabrina organise aussi des ateliers zéro déchet à domicile. Elle sera présente au marché de Noël de Demuin, près de Corbie, ce dimanche 17 décembre, de 10 à 20 heures, à la salle des fêtes, au marché de la Briquetterie d’Amiens jusqu’au 23 décembre, rue Lescouvé. Ainsi qu’à une expo-vente de couture à Neufchatel, aux Tables de la gare, le 3 janvier. Elle participera au marché, au pied de la cathédrale d’Amiens, le dernier samedi de chaque mois de mai à septembre.

Les créations de Yin Yang couture sont à retrouver chez Locavrac à Abbeville, Biomonde à Neufchatel-en-Bray, et seront bientôt en vente chez Pensée Vrac.

Quelques créations

Les rouleaux de sopalin détachables. « Le sopalin est fait avec des produits chimiques blanchis, des colles, de la ouate de cellulose. Il contient plus de 10 000 bactéries vivantes. Ça a l’air sain parce que c’est immaculé de blanc… Mais c’est du faux blanc. »

IMG_0016

Les lingettes démaquillantes peuvent aussi être utilisées pour les fesses de bébés sont réalisées de couleurs fun.

IMG_9994

Des corbeilles semi-rigides permettent de ranger les accessoires zéro-déchet.

Les sacs de course, type totebag, sont pliables et permettent d’être transportés dans un sac à main.

IMG_0017

Les sacs à tarte, assez rigides, ne contiennent pas de toile cirée.

IMG_0019

Des sets de table à colorier pour occuper les enfants à table. Il s’agit d’utiliser des feutres à l’eau, puis de les laver à 60°C. Ils sont réalisés à partir d’un double entoilage. Ils sont déclinés en petits carnets d’artiste et feuilles format A4. « Beaucoup vont l’avoir en cadeau à Noël ! »

IMG_0026

Des mouchoirs en tissu,« les mouchoirs que l’on ne cache plus ». Les serviettes de table sont réalisées avec un tissu plus épais.

Les sachets de thé réutilisables sont en tissu brut, non blanchi et bio. « Je les réalise de la manière la plus neutre possible. » Sabrina conseille d’en utiliser un différent pour chaque arôme.

IMG_0024

Sur les sacs à vrac est inscrit le poids qu’ils peuvent contenir. Ils se ferment avec un lien.

IMG_0023

Le beewrap remplace le papier film et d’alu. « On peut tout y emballer sauf des aliments chauds et de la viande crue. Le tissu est enduit de cire locale, l’apiculteur est très réputé. » Pour adapter le beewrap aux aliments, il suffit de la chaleur des mains. Il est à nettoyer sous un filet d’eau froide et doit être réenduit au bout d’un an. Sabrina est entrain d’en développer une gamme vegan.

IMG_0021

Yin Yang couture compte aussi des produits d’autres créatrices, qu’elle teste avant de mettre en vente. Notamment des serviettes hygiéniques, réalisées par Couds couds Lily. « On est dans l’économie au bout de quatre ans. Mais le jour où vous testez, vous ne pouvez plus revenir en arrière. »

IMG_0012

Le tawashi, créé par Twinky Lohrer, à Rennes, est une éponge écolo. L’économie est faite tout de suite. « Elle a une durée de vie de quatre ans et est réalisée en laine bubble. »

IMG_9999

Bulles à malices réalise des couches pour enfants. Elles sont imperméables et contiennent du polaire pour un effet fesses au sec. Elles doivent être lavées seules dans la machine.

IMG_0013

Des tampons hygiéniques, réalisés par The Red menace sont en cours de test. Ils sont dans un étui crocheté, avec un insert en bambou.

Des couches lavables pour poupées sont réalisées par l’association Chrysalide.

IMG_0027

Léa Czns, Jade Czns & Florian

Plus d’informations sur la page Facebook de Yin Yang couture.

9 commentaires sur “Yin Yang couture : des créations zéro déchet

  • 15 décembre 2017 à 14 h 02 min
    Permalink

    Ah j’aime tout! Des motifs japonais au Wax éclatant 💛
    Longue vie au zéro déchet, qui en plus a le mérite de vitaminer nos intérieurs!

    Répondre
  • 15 décembre 2017 à 14 h 07 min
    Permalink

    Superbe initiative ! Ce n’est pas simple de changer nos anciennes ( et mauvaises !) habitudes, mais il faut commencer à s’y mettre ! 😉

    Répondre
  • 15 décembre 2017 à 17 h 07 min
    Permalink

    Moi j’ai mon totebag offert par Sabrina en personne.
    Bon courage à Sabrina.

    Répondre
  • 15 décembre 2017 à 18 h 19 min
    Permalink

    J’ai tester le bee wrap et lingettes lavables et je suis satisfaite

    Répondre
  • 16 décembre 2017 à 18 h 19 min
    Permalink

    Je vais passer prendre des Bee’s Wraps cette prochaine semaine chez un de vos revendeurs dans le Morbihan… Certains seront même réexpédiés dans le Nord de la France comme cadeaux de Noël 😉

    Répondre
  • 16 décembre 2017 à 21 h 20 min
    Permalink

    J’ai rencontré Sabrina lors du village Zéro déchets à Amiens, c’était une très belle rencontre. Encore Bravo à vous pour votre initiative et votre envie de faire partager votre passion 🙂

    Répondre
  • 18 décembre 2017 à 9 h 59 min
    Permalink

    Bravo ! Tout le monde a le devoir de s’investir dans la préservation de notre planète tout en se garantissant une meilleure santé, on a tout à y gagner !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *