Erwan Louarn: « Grâce à Le Loup Production, je suis en alternance à TF1, mon rêve de jeunesse… » 

Lors du gala du 24 Juin dernier organisé par La Nymphéas Compagnie, Le Loup Production a été mis en avant de nombreuses fois, pour ses courts-métrages et réalisations. Rencontre avec Erwan Louarn, fondateur de cette association. Lumière, moteur, action !

23213077_1419308104863916_906701808185578996_o.jpg

Erwan, le Loup Production a été fondé en 2008, alors même que tu étais encore au lycée. Pourquoi avoir fondé ce projet si jeune ? N’était-ce pas trop difficile à mener en parallèle de tes études ?

Monter et réaliser ce projet n’a jamais entravé mes études. Au contraire, cela a été un tremplin. Autodidacte dans le domaine, la curiosité m’a poussé à découvrir de nouvelles choses, qui illustrent en permanence mes études, au lycée, à l’université, et encore aujourd’hui, en BTS. Cette activité me donne la pratique que je n’ai jamais eue à l’école. Elle me responsabilise, m’a fait énormément grandir, et c’est grâce à cette activité que je suis, aujourd’hui, en alternance à TF1, mon rêve de jeunesse…

23157222_1419304198197640_3320179983088219149_o.jpg

23213146_1419304208197639_4905395092794565932_o.jpg

Lors du gala, vous avez diffusé des courts-métrages, des sketchs, des bandes-annonces de films… Quelles sont les activités proposées par votre atelier ?

L’atelier a lieu tous les samedis de 14 à 18 heures à la salle communale de Coudun qui nous est gracieusement mise à disposition. Les activités sont variées, en fonction de la volonté des jeunes participants. Le Loup Production, c’est avant tout une grande famille.

DSC07350.JPG

Toute l’année 2016/2017 a été consacrée à la réalisation d’un court-métrage de 58 minutes appelé Sauve-toi (écriture, mise en scène, réalisation, montage, mixage etc…). Notre film sortira d’ailleurs prochainement dans quelques salles régionales avec une avant-première dans une grande salle de cinéma du secteur.

DSC07585.JPG

17239980_1149251415202921_7112028396203664671_o.jpg

Cette année, des émissions de TV en direct sont proposées, ainsi que des pièces de théâtre régulières. Les jeunes sont acteurs de leur animation, c’est eux qui proposent leurs idées.

23157461_1419308068197253_5320349156183197184_o.jpg

L’année prochaine, ce sera les dix ans du Loup Production. Qu’est-ce qui a changé depuis les débuts de l’atelier ?

A peu près tout… En 2008, j’étais seul, dans ma chambre, et je réalisais les DVD des spectacles de l’association; puis on a été deux, puis quatre, six, 12… et nous sommes 18 aujourd’hui. On a déménagé à Coudun, on a changé de nom, on a acheté du matériel et laissé tomber les petits caméscopes, on a demandé des subventions… On s’est créé une identité, et une ligne de conduite, on a grandi en somme. Nous sommes encore très loin du projet final, mais on s’en approche, année après année, les nouvelles technologies aidant beaucoup.

_MG_0996-2.jpg

Si les nouvelles technologies vous aident autant, quel est votre plus gros frein ?

Le local est vraiment le plus gros frein au développement de cet atelier. Trop petit, non sécurisé alors qu’au total plus de 15 000 euros de matériel est à la disposition des jeunes… Nous avons écrit un projet complet de création d’une Maison des jeunes avec pour objectif de restaurer un vieux local à l’abandon aux alentours de Coudun. Pour cela, il faut des fonds, et malheureusement, les administrations n’ont pas suivi notre appel en n’attribuant que 5% de la subvention demandée… Le projet est donc repoussé. C’est un cercle vicieux, car pour gagner de l’argent, il faut du matériel, et pour cela, il faut de l’argent…

DSC07347.JPG

DSC07399.JPG

Pourtant, vous commencez à vous faire connaître. En mars dernier, votre atelier a organisé un festival du film à Coudun, pour la deuxième année consécutive.

Ce festival est à l’image de l’objectif de l’atelier : rassembler des jeunes autour d’un cinéma qui leur convient. À Coudun, pas de tapis rouge, de strass et de paillettes… Mais un festival convivial, à la portée de tous, et gratuit ! Au programme, atelier d’initiation en compagnie de professionnels, projections de courts-métrages envoyés par des jeunes, rencontre de stars qui se sont déplacées gracieusement pour passer un peu de temps avec nous… Mais le festival continuera à se développer si les administrations voient l’intérêt sur le secteur rural d’un tel projet, et participent financièrement.

Comment peut-on rejoindre Le Loup Production ?

Pour s’inscrire, la seule restriction est liée à l’âge, entre 10 ans et 25 ans. Il est possible de s’inscrire tout au long de l’année en s’acquittant d’une cotisation annuelle de 140 euros. Si vous êtes motivés, que vous aimez le cinéma et l’audiovisuel, alors vous êtes les bienvenus !

2017-02-06 06.23.51 1.jpg

Enfin, si tu devais choisir dix mots clés pour définir Le Loup Production, quels seraient-ils ?

Famille, équipe, cinéma, télévision, théâtre, amusement, travail, sérieux, engagement… et fierté !

Déborah Lecomte–Desprez

Crédits photos : Marion Cabois

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *