Benjamin Sly parle du quotidien de sa maladie dans un clip

Ce jeune chanteur saint-quentinois, ait de la musique un médicament contre le syndrome d’Elhers-Danlos. Cette semaine, le jeune artiste de 14 ans va lancer sur les ondes YouTube Foutue maladie afin de faire connaître son quotidien.

20170818_152003.jpg

Accompagné par sa maman, Patricia, qui le soutien depuis ses débuts dans la chanson à l’âge de 4 ans, devant son écran de télévision où passait Robbie Williams, Benjamin Sly a tourné son clip à l’Urban Studio. Pour ce titre qu’il a écrit pour parler du syndrome d’Elhers-Danlos, le jeune garçon peut aussi compter sur le gérant, Jérôme, et le compositeur et réalisateur,  Sow Lerko : « C‘est une maladie dont on n’entend pas beaucoup parlé, mais qui touche quand même 500 000 personnes en France. »

20170818_153153[1]

La maladie, génétique, touche le tissu conjonctif provoquant de fortes crises de douleurs, voire de paralysies. « C’est un handicap invisible. Ça ne se voit pas, et les gens ont du mal avec ça.  Combien de fois on nous a dit qu’on le faisait exprès.  Mais tout se passe à la maison. Quand on va au plus mal, on ne peut plus bouger. Il y a certaines caisses d’assurances maladies qui ne prennent pas en charge, et les malades doivent tout prendre sur eux« , confie Patricia, elle aussi atteinte du syndrome.

20170818_153458.jpg

Benjamin Sly veut se faire porte parole des personnes souffrant de cette maladie, tout comme les figurants venus en  famille les rejoindre sur le plateau de tournage. Une bonne ambiance mais un sérieux sans faille pour venir en aide à l’association Gersed (groupement d’étude recherche syndrome d’Elhers-Danlos), et pourquoi pas, lancer un appel à  projets afin de faire avancer la recherche.

20170818_152811.jpg

Manon Capelle

 

4 commentaires sur “Benjamin Sly parle du quotidien de sa maladie dans un clip

  • 25 août 2017 à 19 h 20 min
    Permalink

    Je suis atteinte de la même maladie.
    Merci d’en parler.
    Pour commencer et être prise au sérieux, écrivez au moins le nom correctement, les gens ne savent déjà rien sur la maladie.

    Syndrome d’Ehlers-Danlos

    Répondre
  • 26 août 2017 à 7 h 04 min
    Permalink

    500 000 personnes suivant certains medecins qui englobent la fibromyalgie …hum hum….on parle plutôt de 1 personnes sur 5000 suivant les généticiens.

    Répondre
  • 27 août 2017 à 0 h 13 min
    Permalink

    Bravo et merci. Oui il faut soutenir le GERSED, nous n’avons qu’eux pour chercher à comprendre cettre maladie et vouloir nous aider au quotidien.

    Répondre
  • Ping : Benjamin Sly repéré par un producteur parisien ! – On teste pour vous en Picardie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *