Lucile, designer web au plus près des petites entreprises locales

Lucile, qui habite Chassemy, est designer web sous le nom de Kluane. Après de belles expériences dans de grands groupes, elle tient aujourd’hui à travailler avec des indépendants et petites entreprises. Rencontre.

À 28 ans, Lucile a déjà une riche expérience professionnelle. Depuis dix ans, elle est designer web. « Je m’occupe de la communication visuelle des entreprises, pour qu’elles aient une belle image de marque« , précise-t-elle.

Après avoir travaillé avec de grands groupes, elle tient désormais à cibler les indépendants et les petites entreprises locales. « C’est en rencontrant les personnes que je comprends leur personnalité, ce qu’elles veulent transmettre. » Lucile réalise ainsi des logos, flyers, brochures, sites internet, bannières, pubs, montages vidéo… « Je décline l’image sur tous les supports, même si à la base, je travaille surtout sur le web. »

Ce qui plaît le plus à notre designer web, c’est le contact, le partage. « Souvent, les petites entreprises ne savent pas communiquer même si elles ont plein de choses en tête. Elles ont du mal à trouver comment se présenter au mieux. Je suis là pour les conseiller, les accompagner jusqu’au réel, je fais du coaching« , décrit la jeune femme. Lucile est donc là pour les aider à trouver un nom, un slogan, des mots pour se présenter, des couleurs… Jusqu’à décliner une charte graphique destinée à tous les supports. Elle commence par faire, avec son client, un dessin du futur site internet, puis il faut choisir le design, la maquette, les couleurs.

Aider les artisans et petits entrepreneurs

« J’ai toujours su que je voulais faire ça. Quand j’étais petite, j’aimais trop créer, imaginer, tout le côté artistique. Je voulais avoir ma propre marque, comme Diddl, et la décliner sous plein de formes… Mais je ne sais pas dessiner !« , sourit Lucile. Puis est venue l’époque des blogs. « J’ai commencé à retoucher des photos, à faire des montages vidéo et j’ai su que je voulais faire un métier du web. »

Après un bac informatique, Lucile se lance donc dans un DUT multimedia et internet puis commence à travailler en région parisienne.  » J’ai toujours été à mon compte. J’ai bossé pour plusieurs agences de communication et web, j’ai eu plein d’expériences et j’ai appris beaucoup de choses. »

Son installation dans l’Aisne, il y a deux ans, marque un changement dans sa vie professionnelle. « J’ai eu l’idée de créer un salon de thé pour aider les artisans, où chacun pourrait se soutenir. » Le projet tombe à l’eau, d’autres salons s’installant avant, mais la jeune femme garde le fond de son idée : aider les artisans et petits entrepreneurs à travers son métier.

« Retranscrire ce qu’ils sont »

« C’est très difficile de se définir soi-même. Je leur donne un coup de pouce pour trouver un angle de communication, avoir un fil conducteur. » La jeune femme réalise tout de A à Z, afin que ses clients n’aient qu’un interlocuteur. Elle s’occupe ainsi des mises à jour nécessaires ou de la maintenance du site.

« Je veux travailler avec mes valeurs et mes passions. J’aime voir les gens, ressentir leur personnalité. J’ai eu une cliente coach de vie qui est devenue une amie, je me suis rendue compte que j’adorais travailler avec des indépendants plutôt qu’avec des grands groupes. J’aime mettre en valeur des gens qui se lancent, leur faire comprendre des choses, retranscrire ce qu’ils sont. » Et pour cela, Lucile adapte ses prix pour être accessible à tous.

En rencontrant ses clients, elle découvre ainsi des domaines très différents : restauration, bien-être, jardin, permaculture, coworking, beauté… Des métiers sur lesquels elle apprend plein de choses afin et à qui elle en apprend tout autant.

Léa
Photos : George

Appel découverte gratuit. Plus d’infos sur son site internet, son compte Instagram, sa page Facebook, par mail à hello@kluane.fr ou au 07 79 49 60 23.
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don