Moment d’horreur dans la boutique de Tony Granato

Entrer dans la boutique de Tony Granato va vous faire frissonner. Le photographe de Pont-Sainte-Maxence y a installé tout un décor d’Halloween.

Il faut se faufiler entre deux grands et sombres rideaux si l’on souhaite, en ce mois d’octobre, accéder à la boutique de Tony Granato. Musique, décor, univers… Le photographe et organisateur d’événements de Pont-Sainte-Maxence, a, comme à son habitude, mis le paquet pour intriguer les clients.

Ces derniers entrent dans un univers d’Halloween, assez effrayant. Mais nous ne vous en dirons pas plus ! À vous d’oser franchir ce passage secret. « Le but, c’est de se démarquer, de montrer ce qu’on sait faire au niveau décoration et services. C’est la première année que je décore autant ! On se fait plaisir », sourit Tony. Certains habitués ont préféré faire demi-tour. « Ils me disent qu’ils reviendront en novembre, qu’ils ont trop peur ! »

Plus mignon et attendrissant, Tony a investi dans une petite tenue citrouille, et une autre fantôme, pour les enfants. Une photo sur un décor Halloween est offerte à chaque client.

Actuellement, le photographe propose des séances champêtres. « J’ai déniché la roue sur Le bon coin, je suis allé chercher les citrouilles à Couloisy », précise-t-il en tournant les pages de son agenda, déjà bien rempli par ces séances où parents et enfants posent dans les feuilles d’automne. Ce décor sera proposé tout au long de l’année.

« Quand j’ai acheté ici, je voulais que chaque pièce ait son thème », précise Tony en ouvrant la porte voisine. Ici, il est en train de recouvrir les pans de mur de palettes… La pièce va devenir un chalet cocooning. « On mettra en place un atelier culinaire, des biscuits, des pyjamas de Noël… » Les horreurs d’Halloween laisseront place à la magie de Noël dès le 2 novembre.

Léa & Nicolas

Tony Granato, 22, rue de la République à Pont-Sainte-Maxence. Plus d’informations sur son site Internetsa page Facebook ou son compte Instagram.

À LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don