Une nuit paisible au Village, à Saigneville

       Ses hôtes lui avaient tant manqué pendant le confinement. Florence les a retrouvés au Village à Saigneville, qu’elle tient avec son mari depuis 14 ans.

Florence a retrouvé ses hôtes, le sourire et le bonheur de leur servir un bon petit-déjeuner. « Ils me manquaient énormément ! Les retrouvailles se sont super bien passées. J’ai l’habitude de côtoyer du monde, ça a été dur de se retrouver en prison et économiquement, ça va être difficile de remonter la pente. » Comme pour beaucoup d’hôtes, Florence, qui tient les chambres Le Village, à Saigneville, était très inquiète pendant le confinement et impatiente de retrouver une vie plus normale.

Ce matin de juillet, la salle des petits-déjuners est remplie et chacun discute après avoir passé une nuit douillette. Florence et Laurent ont ouvert Le Village il y a 14 ans. Ils proposent cinq chambres, dont une roulotte qu’ils ont aménagée en 2016, ainsi qu’un petit gîte, sur leur terrain. Une jolie bâtisse abrite la chambre spacieuse dans laquelle nous avons dormi, sous des poutres en bois.

La salle commune se trouve au rez-de-chaussée. Un lieu que Florence sait rendre chaleureux. « Nous recevons beaucoup de limitrophes : Belges, Parisiens, Chtits… L’été, des gens du Sud viennent aussi. » Cette année a forcément été particulière. « Beaucoup d’habitués sont venus, qui veulent nous refaire travailler. Il y a aussi beaucoup de gens qui ont envie de bouger, de voir la mer après ce qu’il s’est passé. » Certains annulent encore leur voyage, par peur du Covid. « À la dernière minute, ils reculent leurs projets. Le coronavirus a changé beaucoup de choses, de personnalités. » 

Dans le jardin, un ilot caché par une forêt de bambous abrite des tables et chaises, pour un repas ou apéro très romantique, à l’abri des regards et de la chaleur. « On est dans la simplicité. On veut que les gens prennent un bon petit-déjeuner après une bonne nuit de sommeil. »

Florence ne peut pas s’empêcher de penser à l’hiver, qui lui fait peur. « S’il y a un reconfinement, les chèques seront bien entendu rendus à nos hôtes. C’est le bouche à oreilles qui nous a aidés à vivre. Les gens qui sont venus depuis le déconfinement ont parlé de nous à d’autres. On ne sait pas de quoi demain est fait, j’espère me revoir dans dix ans. » Et nous aussi !

Léa & Nicolas

Le Village, 2, rue Seigneur à Saigneville. À partir de 59 euros la nuit. Plus d’infos au 03 22 31 40 29, au 06 43 61 72 53, à le.village@orange.fr ou sur leur site internet.
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don