Au resto d’Isa à Amiens, tout est frais, local, et original

Isabelle et Augustin ont ouvert leur restaurant à Amiens il y a dix ans. Confinement oblige, ils proposent aussi désormais des plats à emporter.

« Habituellement, on peut accueillir 60 couverts, là, il n’y en a plus qu’une vingtaine. » Depuis mardi, les clients reviennent tout doucement au Resto d’Isa, à Amiens. Comme tous les restaurateurs, Isabelle et son mari Augustin ont dû changer leurs habitudes avec l’épidémie de coronavirus.

« Mon épouse aime énormément faire la cuisine. Lorsqu’on s’est mis en ménage, on est parti en Espagne pour faire quelque chose là-bas, qui ne s’est pas fait finalement. Vingt ans plus tard, le projet est revenu sur le tapis ! » Lui était contrôleur de gestion, elle travaillait dans les ressources humaines. « J’ai travaillé dans une crêperie quand j’étais jeune, et je m’étais dit : ‘Un jour, j’aurai mon resto’. » Un projet qui s’est réalisé il y a dix ans. « On a acquis une expérience dans les chiffres, les ressources humaines. Il faut savoir gérer le personnel, le stock… Quand on a ouvert, on vivait à 50 km d’ici, on faisait la route tous les jours. Maintenant, c’est plus facile à gérer ! » Et pourquoi Amiens ? « On est natifs de Péronne. Notre fille a été étudiante ici, notre fils aussi. « 

Isabelle est seule en cuisine. « Depuis toute petite, je cuisine. Je suis née dedans. J’ai appris avec ma grand-mère, les bouquins. C’est vraiment une passion et ça l’est toujours aujourd’hui même si c’est mon métier. Je rentre chez moi, je cuisine, je vais chez mes enfants, je cuisine. »

Toutes les recettes proposées sont élaborées à partir de produits frais, certains viennent de la Cueillette de Saint-Gratien. « On choisit les produits, on les achète, on les cuisine, on travaille tout ce qui est produits bruts, on les façonne. Parfois, un client m’apporte des topinambours. Si on va à la pêche à la truite, on apporte ici ce qu’on a pêché, on fait un plat avec… Sauf la classique truite à l’assiette », précise Augustin. Car chaque plat est réalisé avec la patte d’Isabelle. « Je retravaille chaque recette à ma manière, des choses que les gens ne cuisinent pas chez eux. Ils aiment goûter différentes saveurs. »

Le couple tient à proposer des prix raisonnables et préfère refuser des clients s’ils n’ont plus de produits frais, plutôt que de proposer des plats réchauffés ! « C’est comme à la maison, si on a prévu pour 10, on peut faire pour 11, mais pas pour 20 ! Nous sommes sincères avec les gens, on ne propose que du fait maison. Quand un client entre dans un établissement, il devrait avoir accès à tout, voir la cuisine. L’accueil compte aussi énormément pour nous, on soigne au plus possible ce que l’on fait. » 

À la carte, toujours une viande rouge, une volaille et un poisson. « Si un client est végétarien ou vegan, il suffit de nous le dire. Idem pour les allergies, je préviens ma femme qui s’adapte. » Le Resto d’Isa accueille aussi des grandes tablées pour des événements. « On demande toujours au client quel est son budget, et on s’adapte. » C’est ainsi qu’Isabelle a élaboré un menu gastronomique pour une demande en mariage, et que le couple a accueilli un car australien de 55 personnes. « On a connu certains clients en couple, puis avec un enfant, puis un deuxième. C’est génial ! » 

Confinement oblige, Isabelle et Augustin ont réalisé des plats à emporter, et continuent à proposer ce service. Les plats proposés sont diffusés sur Facebook, Instagram et par sms. « Le week-end juste avant le confinement, nous avions mis en place le emporter. Puis le lundi, nous avons appris la nouvelle, et nous avons tout remis à début mai. » Actuellement, Isabelle et Augustin tiennent à respecter toutes les normes de sécurité. Le port du masque est obligatoire, sauf à table. Et cela ne retire rien à l’accueil chaleureux du couple : leur sourire se lit à travers leur regard.

Léa & Nicolas

Au Resto d’Isa. Plus d’infos au 06 33 97 69 05, sur leur page Facebook ou leur compte Instagram. Ouvert du lundi au samedi midi de 12 à 14 heures, le soir sur réservation.

À LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

4 commentaires sur “Au resto d’Isa à Amiens, tout est frais, local, et original

  • Avatar
    15 juin 2020 à 18 h 02 min
    Permalink

    A tester lors d’une virée amienoise 😝

    Répondre
  • Avatar
    15 juin 2020 à 18 h 14 min
    Permalink

    Ça a l’air très appétissant, qui donner envie de découvrir et de passer un agréable moment,
    à bientôt j’espère 🤤😋

    Répondre
  • Avatar
    15 juin 2020 à 18 h 35 min
    Permalink

    Article qui donne envie d’aller tester ce restaurant, en plus ils utilisent des produits frais qui viennent parfois de l’endroit où je vais cueillir mes fruits et légumes ( cuilette Saint Gratien).

    Répondre
  • Avatar
    15 juin 2020 à 19 h 26 min
    Permalink

    Bonjour. Ca a l’air frais, bon. Hâte d’y venir pour déguster tout ca

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don