Songetcréation organise des ateliers créatifs virtuels sur Facebook

Tatiana, créatrice de cartes à Gicourt (Oise), s’adapte au confinement et propose, chaque semaine, des ateliers créatifs sur Facebook, pour les enfants. On a réalisé avec elle, à distance, une petite poule à bascule.

Mercredi dernier, nous avons suivi en direct un atelier créatif sur Facebook, mené par Tatiana. Depuis un an et demi, elle a lancé sa micro-entreprise Songetcréation. Elle fabrique des cartes de toutes sortes. Alors, en cette période si étrange, Tatiana a décidé de partager sa créativité. Avec son fils Lucas, ils ont donné en live des conseils pour fabriquer une petite poule à bascule, avec du matériel que chacun a chez soi.

Garder contact avec les clients

« Dès la création de mon entreprise , je voulais animer des ateliers créatifs chez moi et en ligne. Je n’ai pas pu les mettre en place pour des raisons familiales et par manque de temps. Mais cela me tenait à cœur : échanger des moments agréables et partager mes connaissances avec d’autres. Début mars, j’ai entamé un coaching pour m’aider à articuler ma vie familiale et ma micro-entreprise. Ma coach m’a poussée à organiser mes ateliers créatifs virtuels. » Un moyen de garder contact avec les clients, mais aussi une façon de toucher plus de monde grâce à la puissance des réseaux sociaux.

Le matériel nécessaire annoncé sur Facebook

Quelques jours avant, Tatiana avait annoncé le matériel nécessaire pour suivre l’atelier : papier, ciseaux, crayons de couleur et colle. « La petite poule est un modèle que j’ai trouvé sur le net il y a quelques années. L’idée d’en faire un atelier me trottait dans la tête depuis longtemps. Je testé ce modèle avec mon fils de 7 ans avant le live  et lui ai indiqué ce qu’il pouvait dire ou non pendant le direct car il est très bavard », plaisante la créatrice. Tous les deux ont réalisé la poulette en direct, en attendant que chaque internaute réalise les étapes, derrière son écran.

« Je suis toujours là pour eux malgré les circonstances »

S’il s’agit d’un vrai moment de détente pour les petits, c’était aussi un réel retour en enfance pour nous ! On a aimé se retrouver à suivre des consignes, découper, colorier, prendre le temps de créer. « Le lien avec les clients est important. Si on le perd, il est presque impossible de le rétablir. Les clients se sentent comme ‘abandonnés’. Avec ces ateliers, ils peuvent intéragir, poser des questions. Et ils voient que je suis toujours là pour eux malgré les circonstances. »

Tatiana va proposer d’autres lives, le prochain aura d’ailleurs lieu demain, mercredi 8 avril, toujours sur le thème de Pâques. « Le temps du confinement, il y aura un atelier parents-enfants par semaine. Je ne pourrai pas en faire plus. J’ai déjà des idées pour les prochains, qui pourront être revues selon les demandes. Dès que la crise sanitaire sera terminée, je ralentirai le rythme des ateliers pour enfants pour laisser de la place aux ateliers destinés aux adultes. Je pense en proposer un de chaque par mois. »

« Fabriquer des cartes me manque »

Côté confinement, comme pour tout le monde, ce n’est pas facile pour Tatiana, mais elle relativise. « Comme de nombreuses familles, concilier travail à domicile, devoirs avec un bébé est très compliqué et prend beaucoup de temps. Depuis le début du confinement, je n’ai pratiquement pas fabriqué de cartes. Cela me manque. Je relativise les choses car je m’estime privilégiée : je vis en maison avec un grand terrain. Cela nous permet de prendre l’air, de nous défouler dehors sans prendre de risques ni en faire prendre aux autres. Et puis, je suis avec ma famille. Beaucoup n’ont pas cette chance. J’ai d’ailleurs une pensée particulière à nos héros du quotidien qui sont en première ligne pour combattre ce virus et nous permettre de nous approvisionner. Un grand merci à eux ! »

Léa

Prochain atelier mercredi 8 avril à 17 heures. Plus d’infos sur sa page Facebook et son compte Instagram.

À LIRE AUSSI

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

inscription à la newsletter

1 commentaire sur “Songetcréation organise des ateliers créatifs virtuels sur Facebook

  • Avatar
    8 avril 2020 à 10 h 25 min
    Permalink

    Bravo Tatiana et merci pour tes lives qui nous permettent de faire « l’école buissonnière » avec nos enfants !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don