Benjamin Sly a tourné un nouveau clip au Kraken, à Saint-Quentin

Dimanche 10 novembre, une trentaine d’Axonais se sont retrouvés au Kraken pour le tournage du clip de Benjamin Sly. Le jeune rappeur saint-quentinois a préparé la sortie de son titre Te amo mi amor.

Passionné de musique depuis tout petit, le jeune Picard de 16 ans vit sa passion sur tous les fronts, aidé par sa mère depuis quatre ans maintenant. De plateaux en scènes, Benjamin Sly tente de se faire une place dans le monde de la musique.

S’il voit dans le chant une échappatoire, Benjamin a eu l’occasion de fouler les planchers de la capitale à plusieurs reprises. Notamment lors de la journée pour le handicap, par le biais de l’association des Petits Princes. « J’ai fait des nouvelles scènes au casino de Paris aux côtés de Dadju, Angèle, Kendji et d’autres… à la nuit du handicap à Paris. D’autres scènes sont prévues pour l’année 2020 pour présenter mon album un peu partout », confie l’Axonais.

Travaillant depuis ses débuts avec Sow Lerko, artiste également saint-quentinois, c’est tout naturellement que le jeune rappeur s’est tourné vers lui pour mettre en image l’une des chansons.

Le clip a été réalisé au sein du bar à rhum Le Kraken de Saint-Quentin, avec pour figurants des jeunes des alentours. « J’ai choisi Le Kraken car c’est un endroit magnifique et parfait pour faire un clip ! Les couleurs sont belles et l’ambiance est bonne ! »

Autour de lui, les danseuses de Pierre Semard (originaire de Gauchy), mais aussi des adolescents prêts à jouer un rôle dans la bonne humeur et en musique.

Le titre Te amo mi amor, fera partie d’un album de 17 titres parlant de thèmes divers. Il est sorti ce 12 décembre.  « Mes inspirations viennent de la vie, de ce qui me touche et qui m’entoure. Par exemple j’ai fait une chanson sur le cancer car je suis touché personnellement dans ma famille. J’ai écrit aussi un titre pour les SDF, car je suis assez touché par leur situation. Énormément de sujets sont dans l’album, mais je préfère garder le reste en surprise ! »
Petit détail supplémentaire : « Les masques proviennent de l’émission éponyme de TF1, ils nous les ont donné lorsqu’on a été à l’enregistrement. »
Manon
Plus d’infos sur sa page Facebook et sa chaîne Youtube.

À LIRE AUSSI :

Benjamin Sly repéré par un producteur parisien !

Ambiance de folie au Grand Live de Laon

Un nouveau titre pour le Saint-Quentinois Levyn

Manon

Manon

Originaire de Saint-Quentin, et passionnée d’écriture, j’ai fait des études de journalisme à Blanc, d’où ma terre natale m’a terriblement manquée. La culture, les sorties gustatives et les balades au coeur des beaux paysages nordistes sont mes vacations préférées.

inscription à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

faire un don