Un week-end à Saint-Quentin au rythme du Bouffon

À Saint-Quentin, week-end prolongé rime avec festivités. Une fois de plus, les Saint-Quentinois ont répondu présents à cette 33ème édition des fêtes du Bouffon. Les traditions, ça a du bon !

3 jours de fêtes, de rires et de plaisirs !

Les hostilités ont été lancées le vendredi 7 juin au palais de Fervaques avec le bal du C.C.A.S. La star de l’accordéon, Michel Pruvot, était présent. Comme le veut la tradition, la remise de la marotte au bouffon s’est faite par Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin : pendant les festivités, le bouffon est le patron.

Remise de la marotte

Les fêtes du Bouffon, c’est aussi le camp médiéval sur les Champs Elysées et le village du bouffon où vous trouverez pitance et des stands de souvenirs.

Nous voilà donc repartis au Moyen-Âge sur ce camp médiéval. En revanche, nous n’avons pas trouvé de Jacquouille la Fripouille, ni de Godefroy de Montmirail.

Déjà bientôt 15h00 en ce samedi, et nous avons eu tout juste le temps de traverser les Champs Elysées, que nous nous sommes rendus sur la place de l’hôtel de ville. C’est à ce moment qu’a commencé la grande parade des formations du Tattoo. Elle a eu lieu ce même samedi soir au Palais des Sports de Saint-Quentin. Cinq nationalités sont représentées : Français, Italiens, Hollandais, Moldaves et Mexicains.

 

 

 

S’il y a bien endroit où il fallait être, samedi soir, c’est sans contexte au Palais des Sports. Nous avons pu admirer un spectacle visuel et musical d’une qualité exceptionnelle. Pour habiller la musique, les gymnastes des Sapeurs Pompiers de Paris ont fait le show. On pouvait aussi y trouver divers styles de musique : de la musique présidentielle de Moldavie en passant par du K&G des Pays-Bas ou encore du Buhos Marching Band de Mexico, des Bersagliers d’Italie et de la Vaillante Show and Marching Band de Saint-Quentin.

Toute une série de petits concerts et de bals ont aussi lieu le samedi après midi et le dimanche.

Mais dimanche, il y avait surtout 3 événements à ne pas manquer : le défilé carnavalesque, où les Saint-Quentinois ont répondu présent en masse ; la soupe du bouffon servie dans une marmite de 3000 litres (de quoi grandir sans problème !) ; ainsi que, pour clôturer ces festivités, le traditionnel feu d’artifice tiré depuis la plage de l’étang d’Isle.

 

 

 

 

Un week-end festif et chargé où la météo a su se tenir au gris sans pluie, mais qui a surtout su ravir petits et grands !

Kévin

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*
Kevin

Kevin

Saint-Quentinois un jour Saint-Quentinois toujours ! Passionné par ma ville j'aime m'y balader, découvrant chaque jour de nouveaux endroits en imaginant la vie d'antan et je citerai mon écrivaine préférée " L'imagination c'est ce qui nous rend capable de comprendre des choses que nous n'avons jamais vécues." Sportif, pêcheur, chasseur, j'aime la vie au grand air. Lire, écrire sont des moyens de partage et à travers mes articles, croyez-moi je vais vous donner l'envie de devenir Saint-Quentinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *