Le Printemps de l’Art Déco revient en Picardie

Le Printemps de l’Art Déco revient du 1er mars au 30 avril. L’occasion de découvrir les plus beaux joyaux Art Déco de dix territoires partenaires dans les Hauts-de-France : Amiens Métropole, Arras Pays d’Artois, Béthune-Bruay, le Cambrésis, le Douaisis, Lens-Liévin, Roubaix, Saint-Omer, Saint-Quentin et Sambre-Avesnois. 

La semaine de l’Art Déco a été créée en 2012. Aujourd’hui, le Printemps de l’Art Déco devient un temps fort régional incontournable et propose un programme sur deux mois. Cette année, il a lieu du 1er mars au 30 avril, avec des actions structurantes sur l’ensemble de la région.

En 2019, la diversité du patrimoine des territoires offre une programmation nouvelle et originale, tout en restant riche et variée. Entre visites insolites, bals des Années Folles, ateliers de création… il y en a pour tous les âges et  tous les goûts, pour les passionnés d’art comme pour les curieux !

À travers la diversité de nos territoires, l’exposition itinérante « Aviation : la belle envolée Art Déco », retrace l’émergence des chantiers de construction et de reconstruction qui affluent au cours des années 1920 et 1930. Les visiteurs seront ainsi plongés au cœur de l’effervescence architecturale de l’Entre-deux-Guerres. Elle aura lieu jusqu’au 23 mars à l’hôtel de ville et au Palais de Fervaques de Saint-Quentin et du 25 mars au 14 avril à Amiens.

Des territoires picards partenaires autour d’un patrimoine d’exception

  • Amiens Métropole : Amiens a été placée au cœur de nombreux conflits par sa situation géographique et particulièrement celui de la Première Guerre mondiale. Après les bombardements de 1918, les dommages sont importants : le centre-ville amiénois laisse place à une succession de bâtiments endommagés et détruits par les obus. Dès novembre 1918, la question de la reconstruction est abordée. Un plan d’alignement, embellissement et d’extension est confié à l’architecte Louis Duthoit en 1919 qui est de nombreuses fois modifié. De ce dernier naît la rue Ernest Cauvin, parfait exemple de réalisation Art Déco ou encore les Nouvelles Galeries, symbole de la reconstruction de la ville.
  • Saint-Quentin : Occupée pendant quatre ans dès août 1914, par l’armée allemande et intégrée en 1916 à la ligne de défense Hindenburg, la ville de Saint-Quentin est, durant la Première Guerre mondiale, le théâtre de pillages systématiques et d’après combats. Libérée le 1er octobre 1918, Saint-Quentin détruite à 80%, est un champ de décombres : 14 000 immeubles sont inhabitables, quantité de maisons bombardées sont jugées irréparables, la voirie est endommagée, les usines ont été saccagées par l’ennemi et de nombreux bâtiments de la ville sont en ruines ou détruits. S’engage alors la période de la reconstruction qui constitue indéniablement la renaissance de la cité. Cette reconstruction collective transforme le tissu urbain avec l’adoption d’un plan d’extension et embellissement de la ville dessiné par Paul Bigot, grand prix de Rome en 1900, et présenté officiellement en juillet 1919. En raison du très rapide rétablissement des usines, avant même la présentation du projet Bigot, le parcellaire et la voirie ont été peu modifiés. Il en va tout autrement du paysage architectural qui, lui, change d’aspect. Certes, bon nombre de maisons, d’immeubles et de monuments sont restaurés ou reconstruits à l’identique, mais de grands chantiers novateurs s’ouvrent dans le même temps. Alors que certains bâtiments sont restitués dans le goût éclectique ou régionaliste, d’autres sont élevés dans les style en vogue : l’Art Déco !

Visites, expositions et ateliers

Le Printemps de l’Art Déco met à l’honneur les métiers d’art. Les secrets de fabrication seront dévoilés à travers des visites, des expositions, des ateliers, des démonstrations, des conférences et les œuvres des artisans, reconnues comme une richesse de notre patrimoine, exposées pour inspirer quiconque souhaiterait à son tour devenir artisan.

Plusieurs focus-visites guidées auront lieu aux Nouvelles Galeries d’Amiens au cours des deux mois et des ateliers de linogravures pour les petits comme pour les grands.

Des visites guidées de l’exposition « Aviation : la belle envolée » auront également lieu à Saint-Quentin ainsi qu’un atelier de réalisation de sceau Art Déco lors du week-end découverte des métiers d’Art au Buffet de la Gare.

 

Alexandra

Plus d’infos sur la page Facebook, le compte Instagram et le site Internet.
! Publicité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *