Le Tigre a encore rugi au son de l’Imaginarium Festival cette année

Ce week-end avait lieu l’Imaginarium Festival à Compiègne ! Pour sa 5ème édition, le festival proposait cette année une programmation aussi prometteuse que populaire. Retour sur ce week-end riche en musique :

Une ambiance de folie, des concerts en continu, tout ce qu’il faut pour se restaurer, pour boire, se reposer ou même recharger son portable de manière écolo, rien n’a été laissé au hasard pour que ce week-end reste gravé dans les mémoires !

Le choix des artistes était comme toujours très éclectique, il y en avait pour tous les goûts. Ce n’est pas moins de 38h de concert qui ont eu lieu durant le week-end, du DJ électro en passant par le rap, le reggae ou encore le rock les festivaliers avaient le choix.

Nouveau record d’affluence également pour le festival qui a fait «sold-out» sur les deux journées avec 13000 festivaliers.

Certains artistes ont gagné leurs tickets d’entrée au travers de tremplins rock ou électro. Ce fût notamment le cas de notre coup de cœur Perfide, jeune DJ Electro de Picardie qui a enflammé la scène SG ARENA durant 45 minutes.

Lorsqu’on lui pose la question de son but ultime en tant que DJ, il nous répond : « Réussir à mixer à l’ultra de Miami, ça serait fou ! ».

Les organisateurs ont voulu autant favoriser les jeunes talents comme le groupe de Rap parisien GLGV qui a déchaîné la foule sur « COSMODOCKS » que ceux dont la notoriété était déjà acquise comme le rappeur VALD ou encore le groupe de reggae Danakil.

Au niveau de l’organisation, le festival était «cashless», pour se ravitailler en bière ou en pizza il fallait recharger son bracelet via son smartphone ou les plateformes dédiées, même si cela se fait depuis plusieurs années sur le festival on a toujours un peu l’impression de voyager dans le futur.

Un camping était également disponible pour ceux qui ne voulaient pas prendre leur voiture entre les deux journées. La barre a été mise très haute cette année et nous attendons avec impatience celui de l’année prochaine !

 

Constanza, Victorien, et Emmanuel

A lire aussi :

La folie arcadienne à Albert

Un nouvel album pour le Compiégnois Kael

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*
Victorien

Victorien

Passionné de cyclisme avant tout, le sport est un domaine qui m'intrigue particulièrement. Toujours en quête de nouveauté et de concepts novateurs, j'ai à coeur de partager ce qui fait naître des talents en Picardie et des acteurs de cette réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *