SQBB à la folie

Le SQBB est sans nul doute le club phare de basket de la Picardie. Retour sur son histoire.

Photo : Jean-Luc Foucret

En 1973, de la fusion de l’Amicale Jumentier et l’Union Sportive des cheminots, né le Saint-Quentin Basket-Ball. En 1982, une nouvelle fusion a lieu entre le SQBB et le Foyer Laïque d’Harly.

Six ans seulement après, le SQBB accède en 1A l’actuel pro A et joue des matchs qui deviendront mythiques, dans une ambiance digne des plus grands championnats. En 1990, moment historique pour club. Le SQBB se qualifie pour la Coupe Korac (Coupe d’Europe). En 1991, malgré une victoire à domicile face au Panathinaikos Athènes, les grecs ont fait la différence chez eux et le SQBB se voit éliminé de la compétition.

« Le palais des sports Pierre-Ratte exulte »

En 2012, le club devient champion de nationale masculine 1 (NM1) sous les ordres de l’enfant du pays, Sébastien Lambert. Cédric, supporter, raconte cette année où le SQBB rencontre l’étoile de Charleville-Mézières. À quelques journées de la fin du championnat, le SQBB est alors premier, avec sur ses talons son adversaire du jour. Ils jouent tous les deux pour la montée en Pro B.

« Ce soir-là, il ne fallait pas être cardiaque ! Le SQBB l’emporte à quelques secondes de la fin 81-80. Je revois Jimmal Ball exécuter son shoot à mi-distance, donnant l’avantage définitif au Saint-Quentin Basket-Ball. Charleville aura derrière deux occasions en 5 secondes de prendre la tête. Ils échoueront. L’arbitre siffle la fin du match et le palais des Sports Pierre-Ratte exulte. »

Le palais de Fervaques plein à craquer

Saint-Quentin est désormais quasiment certain d’être le nouveau champion de France. Ce titre se confirmera la semaine suivante, à Brest. De cette victoire suivront deux très beaux moments. Olivier Romain l’un des meneurs de cette équipe se remémore l’arrivée à Saint-Quentin le lendemain de Brest, et la remise du trophée dans les jours qui suivent. « On était déjà très fatigués parce qu’on n’avait pas dormi de la nuit. Mais on était juste impatients de rentrer sur Saint-Quentin et de fêter cette montée magnifique avec l’ensemble des supporters. L’accueil était juste énorme, avec le palais de Fervaque plein à craquer. »

Joueurs et supporters chantaient en suivant le rythme des stimulants (ndlr : fanfare qui donne le rythme dans la tribune durant les matches). « La remise du trophée s’est déroulée au palais des sports. Une fois reposés, on a pu avoir des rétrospectives via Saintquentintv sur les plus belles actions de la saison. Nous avons été présentés individuellement et avons pu échanger avec les supporters, présents en masse pour partager la remise du trophée tant désiré. La saison n’a pas été facile, et on a dû batailler jusqu’au bout pour décrocher le titre de champion de France N1. »

« J’ai porté avec fierté les couleurs du club »

Olivier conclut : « Sur mon aventure globale, le SQBB m’a vraiment marqué, j’ai fait énormément de belles rencontres, aussi bien sur le terrain, qu’en dehors. J’ai grandi avec le club et j’ai porté avec fierté ses couleurs. Toute belle aventure a une fin, le club a décidé de repartir sur de nouvelles bases et je l’ai accepté. Je pense aussi que j’avais besoin d’un nouveau challenge sportif. »

Aujourd’hui, le SQBB évolue en NM1 et espère très vite remonter en Pro B.

Kevin

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*
Kevin

Kevin

Saint-Quentinois un jour Saint-Quentinois toujours ! Passionné par ma ville j'aime m'y balader, découvrant chaque jour de nouveaux endroits en imaginant la vie d'antan et je citerai mon écrivaine préférée " L'imagination c'est ce qui nous rend capable de comprendre des choses que nous n'avons jamais vécues." Sportif, pêcheur, chasseur, j'aime la vie au grand air. Lire, écrire sont des moyens de partage et à travers mes articles, croyez-moi je vais vous donner l'envie de devenir Saint-Quentinois !

1 commentaire sur “SQBB à la folie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *