Les plus belles cathédrales de Picardie

La Picardie est considérée comme le berceau des cathédrales. En effet, on y compte pas moins de six cathédrales, auxquelles on peut ajouter la basilique de Saint-Quentin. Retour sur ses chefs d’œuvre gothiques, érigés aux XIIe et XIIIe siècle.

 

1 – La cathédrale Notre-Dame de Noyon

Elle a été bâtie à partir de 1145 et est la deuxième cathédrale gothique bâtie en France, après celle de Sens. Les tours son hautes de 66 mètres et la cathédrale est longue de 103 mètres. Charlemagne y a d’ailleurs été couronné roi de Neustrie. Autour d’elle subsiste une partie du quartier épiscopal et canonial. En 1840, elle est classée sur la première liste des monuments historiques qui regroupe les édifices de grande importance qui ont un besoin urgent de financement pour des travaux. Plus récemment, en 2016, elle a servi à l’artiste suisse Rénato Häusler de base à son oeuvre composée de 3 000 bougies.

2 – La cathédrale Notre-Dame de Senlis

Construite dès 1151 sous l’évêque Pierre, elle est l’un des premiers monuments gothiques du pays. Ses dimensions sont modestes : elle mesure 76 mètres de long, ce qui ne l’empêche pas de faire partie des plus belles cathédrales de France. Elle est classée monument historique depuis 1840.

 

3 – La cathédrale Notre-Dame d’Amiens

Elle a été construite entre 1220 et 1269. Elle est la plus vaste cathédrale de France par ses volumes intérieurs (200 000 m3). Elle est considérée comme l’archétype du style gothique classique. Elle mesure 145 mètres de long et sa voûte est haute de 42,30 mètres. Même si la cathédrale a perdu la plupart de ses vitraux d’origine, elle est classée monument historique depuis 1862 et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981. Le spectacle son et lumières, Chroma, est proposé chaque soir d’été et retrace l’Histoire du monument.

 

4 – La cathédrale Notre-Dame de Laon

Elle a été construite à partir de 1155, à la même période que la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le chantier a duré environ 50 ans. Elle est une des seules cathédrales  de style gothique primitif avec Noyon et Senlis. Elle mesure 110,5 mètres de hauteur. L’ensemble des cinq tours, dont deux ont perdu leur flèche en 1789, est unique. Selon la légende, les imposants bœufs de pierre, dont elles sont ornées, évoquent l’apparition d’un animal divin lors des travaux. Elle est également classée monument historique depuis 1840. Elle est perchée sur les hauteurs de Laon et  est visible à 20 kms à la ronde. A la nuit tombée, elle est illuminée au niveau des tours, de la façade et des trois portails

 

5 – La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

Elle a été batie à partir de 1255. Son cœur gothique, de 48,50 mètres, est le plus haut du monde sous voute. Elle a une particularité : après s’est en partie écroulée deux fois, elle n’a jamais été terminée. De 1569 à 1573, avant que la tour de 153 mètres ne s’écroule, la cathédrale est la plus haute construction humaine du monde. Terminée, elle aurait été  la plus grande cathédrale gothique de France devant celle d’Amiens. Puisqu’elle n’a jamais été terminée, on peut encore voir la Basse-Oeuvre, une partie de la nef de l’ancienne cathédrale carolingienne, sur le côté ouest.

 

6 – La cathédrale Saint-Gervais et Saint-Protais de Soissons

Sa construction a débuté en 1176. En 1414, pendant la guerre de Cent ans, la ville est assiégée et les habitants s’emparent des pierres du chantier pour réparer leurs maisons endommagées. Ainsi, la tour sud de verra jamais sa flèche, initialement prévue. La cathédrale ne recevra également jamais sa tour nord, par manque d’argent. Elle est classée monument historique en 1840, ce qui amorcent quelques travaus. Mais à peine restaurée, la Première Guerre mondiale lui a valu une destruction presque totale, car elle a servi de cible durant les combats. A la fin de la guerre, la partie supérieure de la tour de façade et les trois premières travées de la nef sont quasiment anéanties. Une longue restauration s’en est suivit et la cathédrale est terminée en 1937. Pendant l’hiver 2017, c’est sa célèbre rosace sur la façade ouest et son grand orgue qui ont été lourdement endommagés, obligeant la vie paroissiale et les visites touristiques a se mettre en pause.

View this post on Instagram

1180 Soissons, Comté de Soissions. Raoul III de Nesle becomes count of Soissons. Seven years later he supports Phillip Augustus II in the Third Crusade as well as Bishop Nivelon de Querzy who started the constructions of the Cathedral of Soissons in 1180. The oldest parts is the hemispheric south transept. The nave has four elevations. West facade with south tower and rose window from the beginning of the 15th century. The north tower was planned but never build because of the Hundred Year's war. Cathedral Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Soissons (02) #architecture #history #architecturalhistory #christianarchitecture #churchesoftheworld #gothic #gothique #gothicarchitecture #church_masters #arkitecture_details #excellent_structure #igrejaspelomundo #ig_aisne #love_united_france #ig_france #Soissons #Aisne #Picardie #Пикардия #France #Francia #Frankreich #Франция #al_ht

A post shared by Alex Le (@alex_lesc) on

 

7 – La basilique de Saint-Quentin

De style gothique, elle a été construite entre les XIIe et XIVe siècles. Elle est considérée comme la septième cathédrale de Picardie et est classée monument historique depuis 1840. La construction de la basilique de Saint-Quentin a débuté à la fin du XIIe siècle et est achevée trois siècles plus tard. Les guerres, les épidémies et les difficultés financières expliquent la lenteur inhabituelle des travaux qui resteront inachevés, la façade n’ayant jamais été construite. L’édifice est le témoin prestigieux d’une époque fervente et fastueuse, quand la ville était à la fois foyer religieux et position stratégique aux confins nord du royaume. Pendant la Première Guerre mondiale, elle est durement touchée par des tirs d’artillerie qui détruisent la charpente et les toitures. Elle ne sera rendue au culte qu’en 1956. Cependant, les vitraux du XIIIe siècle et de la Renaissance ont été épargnés.

Léa & Alexandra

 

A lire aussi :

Yann devient le premier artiste à avoir dessiner toutes les cathédrales

La cathédrale de Beauvais infiniment magique

Chroma : le nouveau spectacle de la cathédrale d’Amiens

! Publicité !

Pour des bons plans partout en France, rendez-vous sur Pix.city
*

1 commentaire sur “Les plus belles cathédrales de Picardie

  • Avatar
    8 juillet 2017 à 21 h 37 min
    Permalink

    La plus belle cathédrale de Picardie est celle d’Amiens. Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est John Ruskin.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *