Trois minutes à -110°C, une expérience des plus givrées !

Dans notre chère capitale Picarde, Cryocentre vous propose de faire vivre à votre corps une expérience de froid extrême. Le but ? Améliorer votre sommeil, réduire votre stress et améliorer les performances des plus sportifs d’entre-vous !

En compagnie de Nicolas (le chargé clientèle du centre) et de mon ami Yoann, nous avons pu expérimenter la cryothérapie à Amiens. Avant de décrire le déroulement de nos séances, qu’est-ce que la cryothérapie ? C’est tout simplement le fait d’exposer son corps à des températures très très froides. La personne est enfermée dans une pièce remplie d’air refroidi à -65°C et -110°C (il n’y a pas d’azote, donc pas de possible danger). Elle y reste trois minutes en moyenne.

Mais à quoi ça sert ? Il y a plusieurs utilités. Pour les sportifs, c’est le cas de Yoann, une séance permet d’aider à la récupération, et à améliorer les performances. Pour les non-sportifs, une séance permet de réduire considérablement le stress, d’améliorer la qualité du sommeil et de se procurer une bonne dose de détente.

Je ne vais pas rentrer dans les détails : lors d’une séance, le corps libère plusieurs molécules et hormones qui procurent tous ces bienfaits. Passons au vif du sujet !

Après quelques vérifications de santé, une prise de tension et un petit tour dans les vestiaires. Me voilà en maillot de bain prêt à affronter n’importe quelle situation.

Nicolas commence à me présenter les températures auxquelles je vais faire face (30 secondes à -60°C et 3 minutes à -92°C). Ce jour-là, la machine était un peu faible. Je m’équipe alors de deux paires de gants, un bonnet, un masque de laboratoire, des baskets, des chaussettes et d’un protège cou (Tout est fournis par le centre).

La porte s’ouvre et Nicolas décide de m’accompagner pour ma première séance. Nous rentrons alors tous les deux dans la première chambre.

Les muscles se contractent

Le choc thermique est soudain et on ressent tout de suite que la température est très basse. Cependant ce n’est pas du tout désagréable. On reste dans cette pièce 30 secondes, puis on ouvre la petite porte sur le côté : la partie la plus froide.

Un second choc thermique survient mais toujours rien de désagréable. Au bout de quelques dizaines de secondes à rester debout au milieu de cette pièce à -92°C, le corps commence à réagir et tous mes muscles se contractent, tremblent et je ressens comme quelques picotements désagréables.

Il ne reste que 30 secondes à tenir. Au final, rien de plus simple. Je m’habitue à ces sensations et sors tranquillement au bout de 3 min 30 passées dans un froid extrême.

Les résultats sont parfaits : détente absolue.  Le soir je n’ai eu aucun problème à m’endormir profondément dans le lit peu douillet de mon internat.

Une deuxième séance

La deuxième séance s’est passée à merveille. Cette fois-ci, la machine tournait à plein régime et nous avons passé ainsi près de trois minutes sous -110°C.

Une musique jazz a même été diffusée dans la chambre de cryothérapie. Vous pouvez donc admirer nos belles têtes juste à la sortie de notre deuxième séance.

Yoann a tout autant aimé que moi. Nous sommes tous les deux séduits au point de se préparer à effectuer une troisième séance, cette fois-ci en été. Le froid de la machine c’est bien, mais celui de l’extérieur était un peu en trop.

Pierryck

Cryocentre Amiens, 122, rue Alexandre-Dumas. Plus d’infos sur leur page Facebook, au 03 22 44 70 37 ou par mail : contact@cryocentre-amiens.fr

À lire aussi

35 raisons de ne pas aller à Amiens

La Ferme à Amiens : le paradis du fromage

! Publicité !

Avatar

Pierryck

Passioné par la photographie et amoureux des nouvelles rencontre. Je serai présent sur tout le secteur d'Amiens et de ses alentours pour vous faire découvrir toutes ces merveilles. Je suis lycéen mais j'use de tout mon temps libre pour me balader à pied ou à vélo, chapeau sur la tête, dans toutes les rues et ruelles de notre chère capitale picarde. Alors si vous me croisez, je serai ravi de me joindre à vos côtés ! En attendant, carnet à la main je m'en vais tester pour vous tout ce qui croise mon chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *