Les vieux antiquaires du quartier Saint-Leu

Au cœur du quartier Saint-Leu, une galerie d’antiquités se dresse fièrement depuis 1988. Un lieu empli d’histoire où trois antiquaires, M. Richard, M. Devisme et M. Lafleur vous accueillent le sourire aux lèvres dans 800 m² de galeries et d’étalages.

« L’essence même de notre galerie est de pouvoir toucher, voir, admirer ces objets que nous a laissé l’Histoire. »

Accueilli tout d’abord par Monsieur Devisme et plongé à même dans le long couloir qui parcourt la galerie, je ne peux m’empêcher d’admirer la grandeur et la beauté du lieu ; le long couloir se compose de la plupart des meubles anciens disposés par-ci par-là ainsi qu’une décoration faite exclusivement par les antiquités à vendre. Plusieurs pièces se détachent du couloir et forment de remarquables mises en scène. Plusieurs époques se succèdent ainsi de pièces en pièces.

(M . Richard dans le couloir de la galerie)

« La galerie se composait d’un semblant de parcours fléché, les visiteurs devaient suivre le tapis rouge. » Le choix de M. Richard et M. Devisme a été de laisser les visiteurs circuler comme bon leur semblent. Ils peuvent aujourd’hui rentrer par n’importe quelle porte, visiter n’importe quelle pièce sans que personne ne leur dise quoi faire. « On est devenu grâce à ça, un lieu de détente pour les touristes ou les Amiénois désirant flâner le dimanche. » 

« Je n’ai pas de meilleur souvenir, car tous les jours, je rencontre, je discute, je découvre de nouvelles personnes. Donc chaque jour est un beau souvenir. » M. Richard est issu d’une famille d’antiquaire, son père et son grand-père pratiquaient déjà le métier et c’est en respectant la tradition familiale qu’il a repris les rennes et rejoint, parmi les premiers, la galerie d’Amiens.

Son commerce est aussi présent sur Internet via le site eBay, mais chaque vente se conclut toujours avec un passage du client à la galerie. « Pour moi, c’est quelque chose d’essentiel, comment voulez-vous acheter un objet sans l’avoir essayé ou même touché auparavant ? »

(M. Devisme dans son fauteuil adoré)

« Ce que j’aime le plus dans mon métier, c’est le contact avec le client. Un lien se créé à chaque fois que quelqu’un me dit :« Bonjour » et part explorer notre galerie. » M. Devisme était ébéniste avant de devenir antiquaire, sa passion pour l’ancien remonte à son attachement pour le bois. Depuis ses 20 ans, il façonne et restaure les meubles qu’on lui fournit. C’est grâce à cela qu’il a eu l’idée de rejoindre les 15 autres antiquaires d’Amiens en 1989. Depuis ce jour, il n’a jamais changé sa manière de travailler ; le matin est dédié à la rénovation de ses derniers achats et l’après-midi est dédiée à la galerie.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et la mairie d’Amiens a annoncé d’ici fin 2019 la fermeture définitive et le rasage du site pour faire place à des logements. M. Devisme ouvrira alors sa propre galerie fin 2019 à Flesselles. Quant à M. Richard, le destin décidera de son futur. « Ça aura été une belle aventure de 30 ans, nous resterons toujours là jusqu’à fin 2019. »

Pierryck

47, boulevard du Cange, à Amiens. Ouvert le lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 15 à 19 heures. M. Richard : 06 76 04 46 82. M. Devisme : 03 22 93 67 82.

 

A lire aussi :

Miam’s Amiens s’est agrandi !

5 stands qu’on a adorés au marché de Noël d’Amiens

8 choses qui nous manquent quand on quitte Amiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *