Kyo a tout envoyé en l’air au zénith d’Amiens

Les quatre rockeurs ont enflammé le public amiénois, hier. 

« J’étais fan de Kyo quand j’étais ado. Vous m’enviez hein ? » Antoine Elie a assuré la première partie du groupe, hier, samedi 30 novembre, au  zénith d’Amiens. Et en effet, il n’est pas le seul à suivre les musiciens depuis dix ou 20 ans.

  

Les musiciens ont légèrement changé de look mais leur style musical est resté le même. « Il y en a parmi vous qui sont là depuis le début et ça fait vraiment plaisir », a d’ailleurs lancé le chanteur, Benoit Poher, entre deux chansons. Sa silhouette est reconnaissable même pour les plus loin placés dans la salle, sa manière de tenir son micro, à la verticale, aussi.

Dès le début du concert, le groupe a alterné les titres qui l’ont rendu célèbre, Le Chemin, Dernière danse, Je saigne encore, et ceux des albums plus récents, Le Graal, Ton Mec, Plan A. Les jeux de lumière ont plongé le public dans différentes ambiances.

  

« Vous nous dites souvent que vous aimez nos chansons, que ça vous remonte le moral. Mais toutes nos chansons sont tristes ! Quand vous venez nous voir en concert, vous devez repartir en vous disant, « En fait, ils ont une vie de merde Kyo, la nôtre est mieux », plaisante le chanteur. Le groupe de rock aborde souvent le thème de la rupture amoureuse mais le public vibre et chante avec lui. Les mains se levaient, les lumières des téléphones brillaient.

Benoit Poher a d’ailleurs crié sa phrase favorite pour chauffer le public, elle reprend les paroles d’un de leurs premiers titres : « Est-ce que vous êtes prêts ? Est-ce que vous êtes prêts à tout envoyer en l’air ? » Pas de doute, le public était prêt pour ce moment de retrouvailles.

Léa

Retrouvez mon article sur le site internet du Courrier picard et l’édition papier du Courrier picard de la Somme, dimanche 2 décembre.
Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *