15 Picards au top

On les a rencontrés, et ils nous ont touchés. Par leur projet fou, leur générosité, leurs inventions ou leur persévérance. Nos Picards ont du talent. Voici 15 rencontres qui nous ont marqués au cours de nos reportages.

1 – Matthias et ses burgers

Le jeune Isarien a ouvert son foodtruck il y a un peu plus d’un an. Après avoir travaillé dans différents restaurants, il a choisi de réaliser des burgers. Tout est maison, tout est bon, et ses burgers font partie des 100 meilleurs de France. On a goûté, et on vous l’assure : c’est bien mérité.

Notre articlesa page Facebook

2 – Dominique et son épicerie

Il déniche dans la France entière les meilleurs produits artisanaux, tous garantis sans colorant ni pesticide. Dominique a ouvert son épicerie, La Halte des gourmets, il y a moins d’un an, à Amiens, et tient à ce que chaque région y soit représentée. Ça sent bon le terroir français dès qu’on passe sa porte.

Notre article – sa page Facebook

3 – André Morgan et ses chambres d’hôtes

Il n’a que 20 ans et sort de l’école hôtelière. Et surtout, il a ouvert il y a quelques mois ses chambres d’hôtes à Saint-Valery-sur-Somme et se débrouille déjà comme un pro. Si la villa permet un séjour inoubliable, c’est surtout le repas qui nous a marqués : un dîner digne de Top chef, à prix tout à fait raisonnable.

Notre article – son site internet

4 – Dorothée et son épicerie vrac

En octobre dernier, Dorothée se battait encore pour réaliser son rêve et ouvrir son épicerie vrac. Il ne lui manquait plus qu’un local. C’est désormais chose faite, sous le nom de Pensée Vrac, à Liancourt.  Maman de trois filles, c’est lors de son congé parental et après avoir travaillé 16 ans en pharmacie que Dorothée a réfléchi à sa manière de vivre et a changé sa façon d’acheter.

Notre article – sa page Facebook

5 – Antoine et sa voix

C’est en 2016, au NRJ Music Tour que le talent d’Antoine a été révélé. Il avait enflammé la scène, choisi par Guillaume Pley pour interpréter Tous les mêmes de Stromae. Alors âgé de 14 ans, le chanteur avait déjà sa communauté sur les réseaux sociaux. Elle n’a fait que s’agrandir suite à son passage devant des milliers de personnes, à Compiègne. Aujourd’hui, il continue à enchaîner les concours de chant et à se faire remarquer.

Notre article – sa page Facebook

6 – Sabrina et ses arancinis

Il n’y a pas que les bonnes odeurs de cuisine sicilienne qui attirent les clients dans son foodtruck, Bon Sam’pétit. Il y a aussi son grand sourire. Sabrina propose trois recettes d’arancinis différentes chaque jour, des boulettes de riz farcies, qu’elle a découvertes lors de vacances. Elle s’est lancée en septembre dernier, et les gourmands ne cessent d’affluer devant son camion.

Notre article – sa page Facebook

7 – Mélissa et sa guitare

Derrière sa guitare, sa voix à la fois fragile et bien affirmée ne peut que séduire le public. La jeune Mélissa assure aussi bien en chantant des reprises qu’en présentant ses compositions. Elle monte souvent sur la scène ouverte de Beauvais.

sa page Facebook

8 – Élodie et son appareil photo

Des moments de vie, des émotions dans les regards, des cadres sélectionnés avec choix. La sensibilité et la douceur se lisent dans chaque photo d’Elodie. La jeune femme sait mettre en valeur chaque personne qui passe derrière son objectif, mais aussi chaque lieu. Une photographe touchante, qui sait révéler le meilleur de chacun.

Notre articlesa page Facebook

9 – Elsa, Jean-Marc et leurs savons

Ce couple du sud de l’Oise a lancé Sav’Onissime il y a trois ans. Tous deux avaient l’envie de créer des produits qui ne sont pas agressifs pour la peau. Aucun produit chimique ou nocif ne se trouve dans leurs recettes. Leur atelier se trouve chez eux, et le couple s’active chaque soir pour assurer leur nombreuses commandes, après leur journée de travail. Et souvent, les clients les rappellent pour vanter les qualités des savons sur leur peau. Testés, et approuvés par l’équipe !

Notre article – leur page Facebook

10 – Philippe et sa bière

Il rêvait d’une brasserie artisanale et solidaire, il l’a créée. Philippe a fondé la brasserie Saint-Médard en 2015, à Compiègne. Ce brasseur de 15 ans d’expérience a décidé de tout quitter pour mettre son savoir-faire au service d’une brasserie qui produit et distribue des bières en bouteilles consignées. Un enjeu environnemental qui lui permet de réduire son coût en verre et de limiter le gaspillage et l’impact sur l’environnement.

Notre article – sa page Facebook

11 – Claire, Julien et leur salon de coiffure

Ils sont les seuls coiffeurs de France à travailler chez eux. La Maison française de la coiffure a choisi de bousculer les moeurs en proposant un nouveau concept. Claire et Julien ont choisi de coiffer les clients  dans leur véranda. Une idée ingénieuse qui leur permet de proposer des prestations à des prix très bas. Et le succès est tel, qu’ils ne peuvent plus accepter de nouveaux clients.

Notre article – leur page Facebook

12 – Julien et ses abeilles

Il était apiculteur amateur pendant une dizaine d’années, il s’est lancé en tant que professionnel en avril 2017. Et aujourd’hui, le miel de Julien est partout. D’ailleurs, il a été récompensé au salon de l’agriculture pour un projet qu’il a développé au parc Samara, où il montrait l’évolution du métier d’apiculteur. Julien ne manque pas d’idées et propose aussi des produits dérivés, dont la bière choco-miel, qu’il présentait en mars dernier, au salon du chocolat d’Amiens.

Notre article – sa page Facebook

13 – Amandine et ses bières

La jeune femme a ouvert à Compiègne le Beer Geek, au début de l’année. Un endroit qu’elle voulait chaleureux, et différent des autres bars. La passionnée de bières choisit celles qui figurent sur sa carte avec attention. Elles viennent de France, de Belgique, ou même du Sri Lanka. Bien sûr, il y en a des Picardes. Amandine a réussi à créer l’endroit qui manquait dans la ville impériale, et qui réunit tous les Compiégnois.

Notre article – sa page Facebook

14 – Marion et ses cupcakes

La jeune femme a révolutionné le monde des foodtrucks. Impossible d’imiter le sien, rose bonbon. On pourrait imaginer qu’elle est dans l’excès, mais Marion a su créer dans son camion un univers qui plait à toutes les princesses, mais qui séduit aussi les hommes. Marion vend des cupcakes inimitables, et les personnalise lors de chaque événement important.

Notre articlesa page Facebook

15 – Rémi et ses cabanes dans les arbres

Il a racheté un ancien site où des cabanes avaient été laissées à l’abandon par leur propriétaire. À seulement 26 ans, Rémi a rénové entièrement les cabanes et les a remises aux normes de sécurité. Il a accueilli ses premiers visiteurs il y a à peine un an et ne manque pas d’idées pour faire de cet endroit, un lieu magique perdu en pleine forêt. Il gère le site seul : réception, accueil, appels, mails, contrats, travaux, ménage, Facebook…

Notre articlesa page Facebook

Léa

À lire aussi

35 raisons de ne pas aller en Picardie

14 parcs animaliers en Picardie : des félins aux dromadaires

 

Léa

Léa

Picarde depuis toujours, je suis très attachée à ma région. J’aime découvrir de nouveaux petits coins de Paradis, et retrouver ceux que je connais depuis mon enfance. Les balades en forêt, les villages typiquement picards, les champs de blé : la Picardie est belle, riche, et j’en suis fière. Après un master de journalisme, il est évident pour moi de partager avec vous nos merveilleux endroits et nos habitants talentueux, à l’écrit et en photos.

1 commentaire sur “15 Picards au top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *