De l’origami à un véritable zoo de papier

Depuis le début des vacances d’été, la galerie Saint-Jacques dévoile les talents du célèbre origamiste Gérard Ty Sovann. Avec patience et passion, cet artiste a réalisé de nombreux animaux de tailles différentes en origami. Une exposition aussi étonnante qu’amusante pour les petits comme les grands, accessible jusqu’au 7 octobre 2018.

La visite de l’exposition Zoo de papier, à la galerie Saint-Jacques de Saint-Quentin, commence par la découverte du thème des animaux de la mer. Dans un décor plutôt réaliste, poissons, tortues et autres espèces marines se montrent dans leur plus simple appareil. En taille réelle, ces créatures océaniques ont demandé des heures de travail à l’artiste ainsi que bon nombre de papier afin d’impressionner les enfants comme les parents.

Un moyen de faire découvrir aux plus jeunes des animaux qu’ils n’ont pas l’occasion de rencontrer tous les jours. À côté se dresse une ferme plus vraie que nature, toujours réalisée avec de simples pliages. Chevaux, vaches, cochons ou encore poules cohabitent en silence pour le plaisir des yeux.

Un îlot avec les animaux de la savane se tient également au centre de la salle d’exposition où une gigantesque girafe domine de toute son ingéniosité. Suspendus au-dessus du sol, des mouettes et autres oiseaux surplombent les autres espèces réalisées par l’artiste. Des pingouins ou encore un ours polaire sont aussi de la partie.

Des explications agrémentent la visite, et les visiteurs peuvent s’essayer à l’origami. Cet art chinois ancestral remonte à l’époque de l’invention du papier, au IIe siècle avant Jésus Christ, et Gérard Ty Sovann le pratique depuis son plus jeune âge. Des animations sont également proposées régulièrement au public.

Au cours de cette exposition gratuite, les visiteurs pourront également découvrir l’artiste Jonathan Guirma, travaillant majoritairement à partir de la cire d’abeille et réalisant de magnifiques carapaces de toutes les couleurs.

Manon Capelle 

Entrée Libre.  Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h, et les mercredis et samedis matin de 10h30 à 12h30.

À lire aussi :

Des cours d’arts plastiques pour enfants à Saint-Quentin

À Saint-Quentin, la Peña recherche des musiciens

Un stage pour suivre les pas de Rudy Gobert

Manon

Manon

Originaire de Saint-Quentin, et passionnée d’écriture, j’ai fait des études de journalisme à Blanc, d’où ma terre natale m’a terriblement manquée. La culture, les sorties gustatives et les balades au coeur des beaux paysages nordistes sont mes vacations préférées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *