New York Melody par Les Carnets du cinéma

Cette semaine, les Carnets du Cinéma reviennent sur un film coup de coeur : New York Melody.

New York Melody est une comédie dramatique réalisée par John Carney sortie en 2013. Ce film s’adresse à tout les passionnés de musique mais aussi aux curieux souhaitant en savoir un peu plus sur le milieu de la production. Bien que la narration ait tendance à tirer sur l’eau de rose de temps à autre, et se concluant par le magnifique et classique happy end de la comédie dramatique américaine.

New York Melody est un film qui se défend bien, qui se défend même très bien. Un film sur la musique, sans une bonne B.O n’en est pas un, ici, la Bande est vraiment originale puisse qu’elle est composée de tous les morceaux qui composent l’album fictif qu’écrit et enregistre Keira Knightley. L’album est si bien qu’il aurait pu exister par delà et sans le film. Nous vous proposons de l’écouter indépendamment pour vous faire vôtre propre avis. L’alchimie entre les deux acteurs est sans doute ce qui permet de faire prendre au film la dimension qu’il mérite. Mark Ruffalo livre une très belle prestation bien que son personnage souffre de certains clichés dans son écriture. Keira Knightley campe un personnage très attachant et bien plus abouti.

Le film emmène doucement son spectateur, plus les scènes se succèdent et plus le lâcher prise opère. Bien plus qu’un simple film avec de la musique, c’est un film sur la musique, pour la musique, dévoilant que le point commun entre tout ces personnages et leurs histoires est la musique, dans toutes les formes qu’elle propose.

Peu de choses à dire en plus, si ce n’est que ce film résonne rapidement en nous et sonne juste. Il possède une photographie simple mais une réalisation légèrement plus complexe.Les prises de vues faites en pleine rue ne manquent pas de réalisme et nous amènent au plus près de la réalité des personnages.

Nous sommes donc sur un film homogène dans sa partie technique, qui n’excelle jamais, mais ne déçoit pas pour autant. Mais là n’est, pour une fois, pas le propos, car le film cherche avant tout à transmettre des émotions, et montre bien que la musique est bien plus que de simples ondes sonores.

Robin, des Carnets du cinéma

Pour mieux comprendre la démarche d’analyse des Carnets rendez vous ici. Pour des critiques et analyses supplémentaires rendez vous sur notre page Facebook, notre compte Instagram, ou notre site.
Robin

Robin

Il y a un an j’ai décidé de donner une autre dimension à ma passion en créant la page Facebook "Les Carnets du Cinéma". Mes critiques de films sont nées du postulat de l’objectivité et de l’appréciation de huit critères qui à mon sens, déterminent un film. Mais la page à avant tout à coeur de faire découvrir et de proposer des films aux productions plus modeste ou moins médiatisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *