Un meeting aérien exceptionnel dans la Somme

Retour en images sur le meeting aérien de ce dernier week-end d’août, à Albert.

MAD51

Voilà c’est fini, le dernier Alfajet a juste posé son train d’atterrissage sur la piste de l’aéroport d’Albert que déjà on en redemande.

Il faut dire que l’organisateur, Pascal Cordier, et toutes ses équipes (bénévoles, pilotes, personnels au sol) avaient sorti le grand jeu pour ce meeting aérien de la Somme à Albert/Méault (le dernier du genre ayant eu lieu en 2010).

Au programme, de nombreuses activités au sol, simulateurs, expositions d’avions, Camp de soldats de la Première Guerre Mondiale.

Le spectacle était d’abord sur terre avec de superbes avions sur le tarmac

MAD20

Côté « War Birds » le spectacle était également d’un très haut niveau. Outre les avions de la Première Guerre Mondiale (Biplan ou Triplan comme la réplique du Fokker du célèbre « Baron rouge ») et de la Seconde Mondiale (comme la réplique du légendaire Spitfire).

Le Triplan du Baron Rouge

Le légendaire Spitfire

MAD2

Les gros porteurs en démonstration

MAD48

Les avions modernes, comme  le Mirage 2000 Solo Display, l’Alphajet Solo Display et surtout le Rafale Solo Display de l’armée de l’air française dans une somptueuse démonstration d’interception d’un avion à hélice, avaient une large place.

Le Mirage Solo Display

MAD23

L’alphajet Solo Display a fait la preuve de sa maniabilité.

MAD45

Le fantastique Rafale en manoeuvre d’interception

Les spectateurs venus nombreux ont pu apprécier toutes les qualités de ce superbe oiseau évoluant dans le ciel avec une fluidité déconcertante.

Sous un autre angle

MAD34

Plein Gaz !

MAD32

La marine et les hélicoptères  n’ont pas été oubliés avec une très belle démonstration de sauvetage avec hélitreuillage effectué par un hélicoptère Dauphin de la marine Nationale.

Le Dauphin

MAD29

La voltige n’était pas en reste avec les Pitts ou le Yack Russe qui ont déroulé de superbes acrobaties.

Le Yack Russe

MAD10

Les Pitts

MAD7

Côté « patrouille », les spectateurs en ont également eu pour leur compte avec les « Red Devils » de l’armée de l’air belge, qui nous ont offert une prestation ou la coordination et la précision étaient proches de la perfection.

Les Red Devils au décollage

Et en action !

MAD42

Et bien sur en bouquet final, c’est la patrouille de France, aux couleurs de sa tournée américaine, qui est venue clôturer ce meeting. Devant plusieurs milliers de spectateurs tout acquis à sa cause, la patrouille de France a déroulé un spectacle haut en émotion, alternant des figures plus acrobatiques les unes que les autres, avec une précision diabolique et dans des volutes de fumée bleu, blanc rouge au couleur du drapeau français.

Au décollage

MAD54

La patrouille de France dans ses oeuvres

MAD51

MAD61

MAD62

MAD58

Un hommage tout particulier a été rendu aux militaires actuellement en opération comme aux « As » du pilotage de la Première Guerre Mondiale à l’image du pilote Guynemer et de l’escadrille des Alouettes Volantes.

Vivement la prochaine édition !

Pierre

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *