Mordoya, un passionné de dessin suivi…par des russes !

Axonnais et passionné de dessin depuis son plus jeune âge,  Mordoya affirme son coup de crayon sous ce pseudonyme en publiant sur Instagram. Un moyen pour lui de connaître son niveau et de progresser.

DSCF0120

Parlez nous de votre passion.

C’est vraiment quelque chose que je fais depuis tout petit. Je ne saurais pas dire comment ça m’est venu. Mais j’ai commencé vraiment à dessiner plus régulièrement et en essayant de progresser lorsque j’étais étudiant. Ensuite, j’ai pris quelques cours, notamment à l’école Quentin La Tour (Saint-Quentin). Maintenant que je travaille, je dessine plutôt le week-end. J’essaie d’y consacrer au moins deux heures par semaine.

DSCF0088

Qu’aimez-vous dessiner ?

Je suis également féru de botanique. Je réalise donc beaucoup de végétaux.  De plus en plus j’essaie de dessiner des familles de fleurs plus rares, moins connues. Je préfère les faire de face pour bien montrer les différents aspects de la fleur, et leur géométrie. Mais sinon je dessine de tout : des paysages, des portraits etc.

DSCF0081

Quelle est votre méthode, et quelle est votre source d’inspiration ?

Je n’ai pas de méthode particulière. Sur Instagram, par exemple, il y a de l’huile, du crayon, du feutre… Même si je préfère l’aquarelle qui permet de faire de belles choses plus rapidement. La plupart du temps, par contre, je prends d’abord une photo que j’imprime et qu’ensuite je reproduis. Je fonctionne beaucoup au coup de cœur. Ça peut être suite à un voyage, par exemple. Ou encore, une fleur que j’ai découpé dans mon jardin et que j’ai mise dans une base pour en faire mon modèle.

DSCF0096

Depuis quand êtes-vous sur Instagram et pourquoi ce réseau social ?

Cela fait un peu plus d’un an que j’ai décidé de mettre mes dessins sur Instagram, qui réponds plus à mes attentes esthétiques. C’est également plus attrayant que Facebook pour partager ma passion. Je voulais vraiment avoir un avis extérieur. Je ne pensais vraiment pas que ça allait marcher. Je m’attendais à avoir une petite communauté française, et j’ai été étonné de voir que pas mal de russes me suivaient. J’ai même appris quelques mots pour leur répondre !

DSCF0111

Un conseil peut-être pour quelqu’un qui voudrait aussi utiliser Instagram pour faire découvrir son talent?

Ne pas publier l’ensemble de ses dessins d’un coup, et surtout pas les meilleurs. Il faut en garder sous le coude. Surtout si la personne souhaite en mettre un tous les jours. On ne peut pas faire un croquis par jour, ça prend du temps et on a tous nos activités à côté.  Et enfin, ne jamais lâcher, même l’histoire de quelques jours. Sinon il faut quasiment tout recommencer à zéro…

DSCF0121

 Manon Capelle.

1 commentaire sur “Mordoya, un passionné de dessin suivi…par des russes !

  • 27 décembre 2017 à 18 h 27 min
    Permalink

    Yvonne et Gérard ont apprécié

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *