Hana Mei, le mariage de la culture japonaise et de l’art floral

Vanessa Remars a ouvert sa boutique en décembre 2016. La fleuriste propose des créations originales, inspirées du Japon. 

« Je travaillais dans la publicité numérique. J’en ai eu assez. J’ai toujours rêvé d’être fleuriste. » Vanessa Remars a ouvert sa boutique, Hana Mei en décembre dernier, après avoir repassé un CAP fleuriste. « J’ai changé de vie, j’ai mêlé deux de mes passions : la culture japonaise et l’art floral. »

17352803_10208727538926477_171334345_n

Et dans sa boutique, on a envie de tout acheter, de transformer notre appartement en mini pépinière, tellement tout est joli et disposé avec goût. « Les bonzaïs viennent d’une pépinière en Île-de-France, ils sont élevés avec amour. » Près de la vitrine, un ikebana, « c’est un arrangement floral, un travail sur les lignes », puis un kokedama, « un procédé afin de faire pousser une plante dans de la mousse naturelle ». Magnifique. « Je propose des choses dans l’air du temps, je vais bientôt vendre des terrarium, des objets de déco. Je présente aussi les gravures d’un artiste local ». Ainsi que des plantes exotiques.

17352643_10208727542886576_192271393_n

La jeune femme est une artiste. « Je réalise des créations sur du bois sec, à l’horizontal, ou à la verticale. Je travaille le sens des lignes, le rapport à la couleur, les formes. La création, c’est la vue de l’esprit. »

17352878_10208727540366513_2127135202_n

17274211_10208727539686496_1293018742_n

La fleuriste se fournit chez les grossistes traditionnels et s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. « Il y en a pour tous les budgets. Beaucoup d’étudiants viennent, mais aussi des personnes âgées. Je m’adresse à tout public, c’est une question de sensibilité. Il y a des choses originales, à prix abordables. » On confirme, et on adore.

Léa Czns

A lire aussi :

DES COMPOSITIONS FLEURIES AVEC IL ÉTAIT UNE FOIS CLARISSE À SAINT-QUENTIN

DES BOUQUETS DE FLEURS À FAIRE SOI-MÊME, DANS LES CHAMPS

7 commentaires sur “Hana Mei, le mariage de la culture japonaise et de l’art floral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *