Ces 10 choses qui vous manquent quand vous êtes loin de la Picardie

Etant exilé durant quelques mois pour mes études à Nice, loin de ma Picardie natale et chérie, elle me manque ! J’ai décidé de partager avec vous les 10 choses qui me manquent le plus.

          1. Ma famille et mes amis

Eh oui, bien entendu, ma famille restée en Picardie est la chose qui me manque le plus… Quant à mes amis, ils font, eux aussi, partie intégrante de ma vie. Les avoir loin de moi est difficile.

          2. La forêt

Natif de Saint-Sauveur, situé dans la forêt de Compiègne, je suis habitué à avoir une vue imprenable sur cette majestueuse forêt.

foret.jpg

          3. L’accent Picard

Ahhh ! Cet accent si beau et si particulier. Ces « Heiiiiiin ?! » ou encore ces « tcho père ».

bienvenue-chez-les-ch-tis-c-est-le-nord.75610.gif

          4. La pluie

Oui oui, vous aviez bien lu, la pluie ! Depuis que je suis petit, je suis habitué à vivre avec ce temps que tous les étrangers à notre région appellent maussade. Maintenant, cette pluie régulière a disparue de ma vie. C’est triste…

pluie.gif

          5. L’architecture

L’art Gothique de notre patrimoine, ou même l’architecture de nos maisons. Tout est bien différent sur la côte d’Azur.
Et notre Château de Compiègne, et la Tour Perret, et le Château de Chantilly… Que notre patrimoine est sublime !

          6. La chaleur humaine

Les Picards sont si vrais et francs.

          7. Le « pain au chocolat »

Où va-t-on ? Je n’entends plus que chocolatine…

          8. Le Soprano et le Baobar

Un bon petit resto italien à Compiègne où l’on déguste de succulents plats de pâtes et le bar de mes premières années d’études à Amiens.

capture-decran-2017-03-01-a-23-43-39

          9. Le Courrier picard

Et ses articles affriolants sur la vie régionale. Franchement, le Courrier picard est cent fois mieux que Nice Matin !

img_6056

          10. L’UPJV

Trois années passées dans cette université, au Campus. Des souvenirs plein la tête. Le Restau U, la Bibliothèque U, la rue des Trois-Cailloux, le quartier Saint-Leu et ses soirées étudiantes le jeudi soir.

Entre le soleil de la côte d’Azur et la beauté de la Picardie, mon choix est vite fait. De loin, je préfère ma région natale et ses champs de betteraves.

Alexis.Bcr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *