Christophe Maé enchante le Zénith d’Amiens

Presque trois ans jour pour jour qu’il n’était pas revenu sur la scène du Zénith d’Amiens. Une semaine après Julien Doré, nous étions jeudi soir au concert de Christophe Maé.

Après avoir sorti son dernier album, L’Attrape-Rêves, le 13 mai 2016, c’est ce jeudi 2 mars qu’avait lieu à Amiens la première date de la nouvelle tournée de Christophe Maé, L’Attrape-Rêves Tour. Un Zénith plein à craquer, un public familial en effervescence ! Pas de doute, nous sommes bien au concert du célèbre chanteur aux quatre millions d’albums vendus.

« Comme c’est bon de vous retrouver ! »

Il est un peu plus de 20 heures lorsque la lumière s’éteint et laisse place aux acclamations du public. Le ton est vite donné. Le concert s’ouvre sur des images, telle la bande-annonce d’un western. Elles présentent une à une le chanteur et ses musiciens. Puis, le moment tant attendu arrive : Christophe Maé investie la scène, acclamé par les milliers de personnes dans la salle. « Comme c’est bon de vous retrouver », lancera-t-il par la suite. C’est un Christophe Maé heureux de retrouver le chemin de la scène qui nous apparaît, pour notre plus grand plaisir.

Près de 2h30 de show

Le concert débute avec L’attrape-Rêves, titre de l’album éponyme. Déjà le public savoure le plaisir de retrouver l’artiste sur scène. Rien n’a changé depuis sa dernière tournée ! L’artiste reste égal à lui-même, plein d’énergie et généreux avec son public, qui le suit depuis plus de dix ans, de ses débuts dans la comédie musicale Le Roi Soleil, jusqu’à aujourd’hui, quatre albums plus tard.
L’artiste à l’accent chantant nous séduit pendant près de 2h30 de concert dans lequel nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. D’ailleurs, il demandera : « Ça va, c’est pas trop long ? », question à laquelle la foule répondra unanimement : « NON ! ».

Et comment s’ennuyer lorsque l’artiste arrive à nous surprendre tout au long du concert ?

Alors qu’il termine la chanson L’Automne, sortant de scène en volant sur un parapluie, on le retrouve quelques instants plus tard au milieu de son public, se rapprochant un peu plus des spectateurs. C’est d’ailleurs en pleine communion avec ces derniers qu’il interprète alors son titre phare Il est où le bonheur. Instant suspendu dans la salle alors que la foule reprend en chœur l’hymne de ce dernier album. Après cela, le chanteur de Carpentras récolte alors une ovation. Christophe Maé est heureux d’être enfin de retour sur scène, mais le public également et il le lui montre bien.

Les chansons s’enchaînent au centre du zénith, pour le plus grand plaisir des personnes assises dans les gradins, qui peuvent mieux voir l’artiste. Mais le bonheur n’est que plus grand lorsque Christophe Maé décide d’aller saluer les gens dans le public, comme il l’avait déjà fait lors de sa tournée précédente. Un vrai moment de partage se joue alors entre l’artiste et ses fans.
Comme à son habitude, il s’amuse avec la foule. Il la fait bouger au rythme de ses chansons les plus dansantes. C’est avec plaisir que les gens se prennent au jeu et bougent de gauche à droite, les mains en l’air. Mais L’Attrape-Rêves Tour, c’est également des moments plus calmes mais non moins intenses. Lorsqu’il nous interprète Lampedusa, chanson sur le thème des migrants, Christophe Maé laisse tout le monde sans voix et c’est l’émotion qui prend le dessus.

17091444_1383276038399727_157160699_o

D’anciens titres aussi : On s’attache, J’ai laissé, C’est ma terre

Au-delà de ses nouvelles chansons, l’artiste a repris ses plus grands succès. On s’attache, son premier single, C’est ma terre, ou encore J’ai laissé. Un réel plaisir de réécouter ces chansons en live, parfaitement accompagnées de magnifiques mises en scène où rien n’est laissé au hasard. Au fil des chansons, l’univers de l’artiste nous fait voyager d’est en ouest des États-Unis. Il nous fait traverser les saisons et nous fait partager les grands moments de sa vie.
Bref, plus qu’un concert, Christophe Maé nous a livré un véritable spectacle. Il nous avait bien annoncé qu’on allait en prendre plein les yeux et il n’avait pas menti.
Finalement, si Christophe Maé se demandait Il est où le bonheur, nous avons la réponse : il était  au Zénith d’Amiens ce jeudi 2 mars 2017.

Deux dates en Picardie sont rajoutées à sa tournée : le 6 octobre à Beauvais et le 7 octobre à Amiens.

Élodie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *