Hazerka : « Ça touche de voir sa tête à la Fnac »

230 000 fans sur Facebook. 96 000 sur Instagram. 1 700 000 vues sur Youtube. Il s’appelle Hazerka, il a 23 ans et… il est picard. Rencontre.

Comment tout a commencé pour toi ?

C’était en 2010, j’avais 16 ans. J’ai tourné un clip avec mon iPhone pour rendre hommage à mon meilleur ami Hazerk. Il a comptabilisé 375 000 vues en une semaine. J’ai été contacté par un label lyonnais. Mon premier single, Seule, a rapidement obtenu un million de vues. La télé, la radio, les médias se sont intéressés à moi. J’ai fait la première partie d’artistes nationaux et internationaux. Avant, j’ai fait Sport études. J’ai été champion de France d’athlétisme en 2013.

Comment as-tu fondé une si grande communauté sur les réseaux sociaux ? Comment gères-tu tout ça ?

Les filles se sont reconnues directement à travers mon single sur le harcèlement scolaire. Je gère Facebook, Instagram et Twitter seul. Et je continuerai tout seul. C’est un contact direct avec le public. J’essaie de répondre à tout le monde. Je reçois entre 300 et 400 messages par jour, 600 snaps, 1000 – 1500 j’aime en plus sur ma page fan. Sur Internet, il faut s’attendre à tout. Aujourd’hui, des jeunes chantent à ma place, c’est impressionnant, alors que  j’ai enregistré Seule dans une cabane en bois, au fond d’un jardin. Tous les ans, le titre passe à la télé pour la journée du harcèlement, il doit compter 3 ou 4 millions de vues en tout.

Ta vie a donc bien changé ?

Oui, c’est plus pareil. Je me balade dans la rue, on me reconnaît. Quand je partage mon opinion sur les réseaux, je fais attention à tout ce que je dis, à tout ce que je like.

Tes chansons, tes textes, c’est du vécu ?

J’écris ou co-écris toutes mes chansons, afin d’avoir un deuxième oeil sur le texte. Mon titre Seule reprend ce que j’ai vécu au féminin. Je suis un gros timide, je ne raconte pas ma vie. Mais au micro, oui.

C’est une revanche sur le passé ?

Tous ceux qui m’ont rabaissé sont revenus en me disant « tu t’es accroché« . Je savais qu’ils allaient s’excuser.

Et niveau actu, tu peux nous en dire plus ?

J’ai sorti mon single En silence cet été. Je passe à la radio, à la télé, sur TV5 Monde. Je prépare un nouveau single Unis, et une tournée. Ça touche de voir sa tête à la Fnac ! J’ai vraiment hâte de rencontrer le public, de le remercier, de briser l’écran. Dans un mois, je serai en concert  dans le Nord, pour soutenir Ayden, dont je suis le parrain.  C’est important de soutenir les associations. Si je peux aider, j’aide. Je vais aussi témoigner dans 200 lycées, sur le harcèlement scolaire. Le premier sera celui de Montluçon, en mars. Après ça s’enchaînera avec un à deux établissements par semaine.

Propos recueillis par Léa Czns

4 mars : concert pour Ayden, Sallaumines, 19h, avec Jessy Matador • 1er avril : début de la tournée à Paris, O’Sullivans Backstage by the mill, 19h • 8 avril : Tours, Hurricane’pub, 19h •  9 avril : Lille, 19h • 23 avril : Tours, La Marquise, à 19h. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *